Mon grain de Sel

Des Mères Galériennes ?

Il y a une nouvelle mode chez nos mamans chéries.
Depuis quelques années, elles sont de plus en plus nombreuses à travailler comme femmes de ménage.
Quand l’heure du boulot approche, elles prennent le bus pour aller à la gare, puis elles prennent le train et/ou le métro pour rejoindre le lieu de travail. Et hop, elles se mettent à passer la serpillière et l’aspirateur pour que les bureaux soit nickel pour l’arrivée des employés le lendemain matin.

Franchement, je ne sais pas pour toi, mais moi j’aurais honte si ma mère se mettait à faire le ménage dans les bureaux où ailleurs pour quelques poignées d’euros alors que moi, mon père ou mes frères sommes parfaitement capables de travailler un peu plus pour lui payer ce dont elle a besoin. Alhamdulillah qu’elle ne le fasse pas.

Attention, dans ce texte je ne veux juger personne et surtout pas les mères qui sont obligées de travailler pour gagner leur vie. Ces mères-là sont courageuses car au lieu de mendier, elles vont travailler pour gagner leur vie. J’ai beaucoup d’estime pour elles. Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit.

Maintenant, pour les mères qui n’ont pas vraiment besoin de cet argent, c’est un autre cas. Franchement, je ne comprends pas pourquoi ces mamans délaissent leurs enfants et leur mari pour aller gagner de l’argent qui n’est pas nécessaire vu que leur mari travaille déjà et qu’elles touchent sûrement différentes sortes d’allocations sociales.
J’entends déjà les pseudo-féministes me crier « Mais ces mères ne cherchent qu’à devenir des femmes épanouies et modernes en se lançant dans une carrière professionelle ». Ah bon, femme de ménage = carrière professionnelle ? Euh…..

En fait, toi et moi savons très bien que ces mères ne travaillent que pour gagner un peu d’argent. Cet argent leur permet par exemple de passer leur permis, qui est lui-même très à la mode chez nos mamans depuis quelques temps. Je n’ai rien contre les femmes qui passent leur permis, au contraire. Mais je trouverais plus noble que ce soit le mari qui paie les frais, plutôt que la femme elle-même.

Revenons au sujet.
On a donc des mères musulmanes qui sortent parfois seules pour aller travailler alors qu’elles n’ont pas vraiment besoin de cet argent. Tu te demandes pourquoi je suis sûr qu’elles n’ont pas besoin de cet argent ? C’est simple : va voir leur compte en banque au pays et va voir les baraques qu’elles et leur famille possèdent au bled et après, tu me diras si oui ou non elles ont besoin de plus d’argent.
Donc on est d’accord pour dire que c’est de l’argent qui n’est pas nécessaire (même si certaines peuvent trouver des prétextes pour essayer de rendre cet argent indispensable). Dans ce cas, je ne sais même pas si la femme est autorisée à aller travailler (surtout pour ce type de travail alors qu’elle a sa famille qui l’attend). En plus de ça, la femme pourra très facilement dépasser les limites du permissible quand elle travaille, si par exemple elle travaille seule avec un homme, etc.

Maintenant, sans même parler de permissible et d’interdit, je trouve dommage que la mère choisisse de travailler dehors quand le travail le PLUS IMPORTANT et le plus noble est de s’occuper de ses enfants et de son mari.
Regarde, si le mari travaille et que la femme travaille, qui varester à la maison pour surveiller les enfants ? Qui va les éduquer ? Qui va empêcher les fils de ramener des copines à la maison ? Et qui va empêcher les filles de ramener leur copain à la maison ? On ne peut pas laisser les enfants comme ça. Il faut que l’un des parents reste à la maison pour s’occuper d’eux. Tu imagines la génération de nouveaux musulmans ?

Je crois que tu as compris mon point de vue, donc je ne vais pas trop en rajouter.

Que peux-tu faire si ta mère travaille comme femme de ménage :

– essaie de la convaincre d’arrêter de travailler en lui disant la vérité, qu’elle apporte infiniment plus à la maison et à la société en s’occupant de sa famille qu’en allant faire le ménage dans les bureaux.
– si elle te dit qu’elle a besoin d’argent, donne lui l’argent dont elle a besoin ou, si tu ne peux pas, demande à ton père ou tes frères et soeurs de le faire. Ainsi, elle n’aura plus d’excuses pour travailler.
– dans tous les cas, rappelle-lui qu’aux yeux d’Allah, le meilleur travail qu’elle puisse faire est de s’occuper de ses enfants, de les élever dans le droit chemin et d’être une bonne épouse pour son mari, car son mari a des droits sur elle, comme elle a des droits sur lui.

Pour finir, une petite note rigolote : certaines mères, quand elles partent en vacances dans leur pays d’origine, disent à leur proches « Moi, en France, je travaille dans un bureau ». Seulement, elles oublient de rajouter qu’elles y font le mènage ;-).

Qu’Allah Le Très-Haut pardonne à nos mères et les récompense pour tout ce qu’elles nous ont donné et continuent de nous donner.
Qu’Allah Le Très-Haut les accepte toutes au Paradis.
Et surtout, qu’Allah le Très-Haut pardonne à tous les enfants qui ne se rendent pas compte de l’importance de leur mère. Dis « Amine ».

Il n’y a de Puissance ni de Force qu’en Allah.
Wassalamou Alaikoum,
Abdurrachid.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer