La foi Par le cœur ET la Raison

Les prophéties et prédictions réalisées du prophète Mohammed

Certains des témoignages les plus grands et les plus convaincants de la prophétie de Mohammed ﷺ sont les multiples occasions où il a correctement prédit les événements futurs. Dans cet article, nous allons plonger dans cet océan sans fond, en explorant ses merveilles, à savoir certains des événements annoncés par le prophète Mohammed ﷺ qui sont parmi les plus grands témoignages de sa prophétie.

Sommaire

A propos des prophéties

Seul celui à qui Dieu a accordé l’accès au royaume de l’invisible pouvait, à maintes reprises, prédire avec précision l’avenir. Dans cet article, je décris trente de ces prédictions – toutes dérivées de versets coraniques et de hadiths authentiques – et comment chacune d’elles s’est réalisée, comme il l’avait prédit.

Le Coran Sourate 6-Les bestiaux (Al-Anam) Verset 50 :
        
Dis-[leur]: «Je ne vous dis pas que je détiens les trésors d’Allah, ni que je connais l’Inconnaissable, et je ne vous dis pas que je suis un ange. Je ne fais que suivre ce qui m’est révélé.» Dis: «Est-ce que sont égaux l’aveugle et celui qui voit? Ne réfléchissez-vous donc pas?»
قُل لَّا أَقُولُ لَكُمْ عِندِي خَزَائِنُ اللَّهِ وَلَا أَعْلَمُ الْغَيْبَ وَلَا أَقُولُ لَكُمْ إِنِّي مَلَكٌ ۖ إِنْ أَتَّبِعُ إِلَّا مَا يُوحَىٰ إِلَيَّ ۚ قُلْ هَلْ يَسْتَوِي الْأَعْمَىٰ وَالْبَصِيرُ ۚ أَفَلَا تَتَفَكَّرُونَ

Nous avons que Seul le Créateur du temps, n’est pas limité par lui. Seul Dieu a l’accès complet au passé oublié et au futur invisible. Les prétendus médiums et les diseurs de bonne aventure s’expriment de manière à véhiculer un millier d’interprétations potentielles (dont la plus «exacte» est revendiquée après coup) ou sont exposés comme des fraudes au fil du temps (car finalement, leurs suppositions sont plus souvent fausses que justes) .

Quant à prédire des détails sur l’avenir sans jamais se tromper, cela n’est possible que pour le connaisseur de l’invisible, et à quiconque il peut accorder un accès partiel au monde invisible.

Le Coran Sourate 72-Les djinns (Al-Jinn) Versets 26-27 :
        
[C’est Lui] qui connaît le mystère. Il ne dévoile Son mystère à personne,
عَالِمُ الْغَيْبِ فَلَا يُظْهِرُ عَلَىٰ غَيْبِهِ أَحَدًا
        
sauf à celui qu’Il agrée comme Messager et qu’Il fait précéder et suivre de gardiens vigilants,
إِلَّا مَنِ ارْتَضَىٰ مِن رَّسُولٍ فَإِنَّهُ يَسْلُكُ مِن بَيْنِ يَدَيْهِ وَمِنْ خَلْفِهِ رَصَدًا

Al-Qāḍi ‘Eyāḍ ( d. 1149) dit: «Les hadiths à cet égard sont un océan sans fond et un courant sans fin. Ils sont l’un de ses miracles indéniablement établis, transmis par tawâtur (récurrence abondante), en raison de leurs nombreux narrateurs et de la concordance de leurs significations, tous corroborant le fait qu’il était au courant [d’une partie] de l’invisible. »

[ash-Shifā bi-Ta‘rīf Ḥuqūq al-Musṭafā, by al-Qāḍi ‘Eyāḍ]

Prophéties réalisées du vivant du prophète Mohammed ﷺ

La victoire des Byzantins contre les perses

   

De 613-619 EC, les Byzantins ont été complètement décimés par l’Empire perse, perdant les territoires d’Antioche, puis de Damas, puis de l’Arménie, puis de leur Jérusalem la plus chère, puis de Chalcédoine et enfin de l’Égypte.

À cet instant ou le monde attendait une chute inévitable de l’empire Byzantin, le coran annonce le contraire :

Le Coran Sourate 30-Les romains (Ar-Rum) Versets 1-6 :
        
Alif, Lâm, Mîm.
الم
        
Les Romains ont été vaincus,
غُلِبَتِ الرُّومُ
        
dans le pays voisin, et après leur défaite ils seront les vainqueurs,
فِي أَدْنَى الْأَرْضِ وَهُم مِّن بَعْدِ غَلَبِهِمْ سَيَغْلِبُونَ
        
dans quelques années. A Allah appartient le commandement, au début et à la fin, et ce jour-là les Croyants se réjouiront
فِي بِضْعِ سِنِينَ ۗ لِلَّهِ الْأَمْرُ مِن قَبْلُ وَمِن بَعْدُ ۚ وَيَوْمَئِذٍ يَفْرَحُ الْمُؤْمِنُونَ
        
du secours d’Allah. Il secourt qui Il veut et Il est le Tout Puissant, le Tout Miséricordieux.
بِنَصْرِ اللَّهِ ۚ يَنصُرُ مَن يَشَاءُ ۖ وَهُوَ الْعَزِيزُ الرَّحِيمُ
        
C’est [là] la promesse d’Allah. Allah ne manque jamais à Sa promesse mais la plupart des gens ne savent pas.
وَعْدَ اللَّهِ ۖ لَا يُخْلِفُ اللَّهُ وَعْدَهُ وَلَٰكِنَّ أَكْثَرَ النَّاسِ لَا يَعْلَمُونَ

    On remarquera ici que la prédiction de Dieu est précise, « dans quelques années » (bide’i sinina), le mot bide’i signifiant un nombre de trois à neuf, et s’appliquant à une époque très rapprochée :  » les croyants se réjouiront… Dieu ne viole point ses promesses « 

Les Perses étaient adorateurs du feu, et leur succès réjouit beaucoup les arabes idolâtres de la Mecque. « Vous », disaient-ils aux Musulmans « vous et les Chrétiens, vous avez un livre ; nous n’avons pas de livre, pas plus que les Perses ; nos frères les Perses ont vaincu les Chrétiens, bientôt nous aurons le dessus sur vous ». Abou-Bakr fit alors un pari avec Obaï ben Khalaf que la prophétie serait accomplie dans l’espace de trois ans : la gageure était de dix jeunes chamelles.

Le Prophète ayant appris le pari, fit observer à Abou-Bakr que le mot bidh’a signifiait un nombre de trois jusqu’à dix ; les termes du pari furent donc modifiés ; on fixa le temps à neuf ans et la gageure à cent chamelles. Obaï mourut à son retour d’Ohod, mais les Byzantins ayant défait les Perses sept ans après leur défaite , Abou-Bakr se fit donner les cent chamelles par les héritiers d’Obaï. Le Prophète lui dit : « Donne-les aux pauvres« .

L’historien Gibbon dit à ce sujet :

 » Au moment où les expéditions iraniennes étaient à leur apogée, Mohammed avait annoncé que les drapeaux romains allaient être hissés pour la victoire dans quelques années. Au moment où cette prédiction fût annoncée, rien n’était logiquement plus étonnant ni invraisemblable qu’un triomphe romain, puisque les douze premières années du règne d’Héraclius laissaient plutôt penser à la chute imminente et la fin dernière de l’état romain « 

Gibbon, Edward, The History of the Decline and Fall of the Roman Empire, volume 8.

Neuf ans, ne permettaient donc pas logiquement à un pays dans un état pareil de se ressaisir, d’organiser son armée et d’avoir la victoire. Surtout si l’on sait que les produits agricoles étaient régulièrement acheminées d’Egypte depuis trois siècles (303) pour être distribués à Constantinople, et que ce ravitaillement s’était arrêté pour la première fois en 618.Que les problèmes allaient assaillirent Héraclius à tel point qu’il a décidé d’aller s’installer à Carthage en Afrique du Nord (Tunisie) et de faire d’elle la capitale de son royaume. Mais malgré cela, le miracle se produisit.

    On ne conçoit pas qu’un homme de sens, qui prétend être prophète puisse s’engager au point d’annoncer que tel événement aura lieu infailliblement dans un laps de temps déterminé, sans être sûr de son fait.

Chronologie des événements (source : https://www.e-chronologie.org/moyen-age/byzance.php)

611 Prise d’Antioche par les Perses.
612 Héraclius épouse sa nièce Martine à la mort de l’impératrice Eudoxie.
613 Prise de Damas par les Perses.
614 Prise de Jérusalem par les Perses qui capturent les saintes reliques.
615 Incursions Perses au sein de l’empire.
622 Traité de paix avec les Avars.
622 Victoire des armées byzantines contre les Perses. c’est de cette victoire que nous parle le coran
623 Destruction du Palais du roi perse à Ganzak par les Byzantins.
625 Bataille d’Adana entre Perses et Byzantins.
626-29 juin Début du siège de Constantinople par les Perses et les Avars.
626-7 août Embuscade meurtrière des Byzantins contre les Avars et les Perses.
626-8 août Levée du siège de Constantinople.
627 Défaite et mort de Razatès (Perse) contre Heraclius près de Ninive.

Le Sort d’Abou Lahab

Dans les moments qui ont suivi le premier appel public du prophète Mohammed ﷺ à l’islam, son propre oncle, Abu Lahab, s’est moqué de lui et l’a châtié. Pour sa défense, Dieu a immédiatement révélé :

Le Coran Sourate 111-Les fibres (Al-Masad) Versets 1-3 :
        
Que périssent les deux mains d’Abû-Lahab et que lui-même périsse.
تَبَّتْ يَدَا أَبِي لَهَبٍ وَتَبَّ
        
Sa fortune ne lui sert à rien, ni ce qu’il a acquis.
مَا أَغْنَىٰ عَنْهُ مَالُهُ وَمَا كَسَبَ
        
Il sera brûlé dans un Feu plein de flammes,
سَيَصْلَىٰ نَارًا ذَاتَ لَهَبٍ

Il est surprenant que pendant les neuf prochaines années de la vie d’Abou Lahab, malgré la récitation de ces versets, sa fierté l’empêchait toujours de saisir une occasion en lui permettant de discréditer le Coran. Si Abu Lahab avait simplement professé la foi, même de manière malhonnête, cela aurait pu remettre en question sérieusement la vérité de cette révélation. Bien sûr, Celui qui a révélé cela savait qu’Abu Lahab ne le ferait jamais.

Le prophete décrit ce qui se passe à des milliers de kilometres dans la bataille de moata


Anas (rA) a rapporté que, alors que la bataille de Mu’tah se déroulait en Jordanie, le prophète ﷺ avait informé les habitants de Médine du martyre de Zayd b. Ḥāritha, Ja’far b. Abi Ṭālib et «Abdullāh b. Rawāḥa. À 600 milles de là, le Prophète a dit:

« Zaid combattu sous le drapeau et fut martyrisé. Puis, Jafar prit le flambeau mais fut martyrisé aussi. Ensuite, Abdullah bine Rawaha récupéra le flambeau et fut encore martyrisé. » Et en ce moment là, les yeux du Messager d’Allah (s.a.w.s) étaient pleins de larmes.

(Sahih Bukhari, Volume 2, Hadith 338)

Cette armée est finalement retournée à Médine, avec des témoignages oculaires qui correspondaient exactement à ce que le Prophète avait décrit.

Le prophète Mohammed dit Que an-Najashi mourrait tel jour en Éthiopie alors que la distance qui les sépare est de milliers de kilomètres :

Le prophète Mohammed dit Que an-Najashi mourrait tel jour en Éthiopie alors que la distance qui les sépare est de milliers de kilomètres :

Es-tu venu m’interroger sur la droiture et le péché ?

Wabisah bin Ma’bad vint le voir un jour pour l’interroger sur la droiture et le péché. Avant même qu’il n’ouvre la bouche, le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) lui dit : « Es-tu venu m’interroger sur la droiture et le péché ? ».

Le sort d’un homme qui avait pourtant l’air croyant

D’après Sahl Ibn Sa’d As-Sâ’idî (que Dieu l’agrée), A l’issue d’un combat mené contre les polythéistes, l’Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) se dirigea vers son campement, et les ennemis firent de même. Il y eut sous la bannière de l’Envoyé de Dieu un homme qui ne cessa de poursuivre n’importe quel membre isolé de la troupe ennemie en vue de l’exécuter de son sabre. On dit alors : « Certes, untel nous a surpassés aujourd’hui en mérite (à cause de sa bravoure) ». – « Pourtant, cet homme ira en Enfer« , dit le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui). – « Moi, s’écria un des fidèles, je vais suivre de près cet homme ». Et à vrai dire, il put emboîter le pas à cet homme, jusqu’au moment où celui-ci, étant grièvement blessé; se hâta de mettre un terme à sa souffrance et enfonça son sabre dans le sol de telle sorte que sa pointe soit dirigée au sein de sa poitrine, et s’enferra lui-même. Et ainsi trouva-t-il la mort. L’autre homme retourna à l’Envoyé de Dieu et lui dit : « Je témoigne que tu es l’Envoyé de Dieu ». – « Pourquoi tu le dis en ce moment? », demanda le Prophète. – « L’homme dont tu as dit tout à l’heure qu’il sera parmi les damnés de l’Enfer, répondit l’homme; ce qui a suscité l’étonnement des fidèles, et alors je me suis décider de le suivre (pour percer son secret). Je l’ai poursuivi donc jusqu’à ce qu’il avait reçu une grave blessure. Et alors voulant devancer son trépas, il enfonça son sabre dans le sol de telle sorte que sa pointe soit dirigé vers le sein de sa poitrine et il rendit ainsi le dernier soupir. A ce moment, l’Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) commenta en disant : « Il se peut qu’un homme suit apparemment la conduite des gens du Paradis, mais en vérité il sera parmi les damnés de l’Enfer; et qu’un autre suit apparemment la conduite des gens de l’Enfer, alors qu’il sera parmi les bienheureux du Paradis ».

 al-Bukhāri (4207) et Muslim (112)

Le prophète prédit sa propre mort et celle de sa fille Fatima

Selon Masrouq, ‘Aïcha (رضي الله عنها) a dit : « Fatima (رضي الله عنها), la fille du Prophète ﷺ s’approcha en marchant comme le faisait le Prophète : – Bienvenue ma fille, dit celui-ci, en l’installant à sa droite. Puis, il lui dit quelque chose secrètement et elle se mit à pleurer. – Pourquoi pleures-tu ? Lui demandai-je. Le Prophète lui dit encore un secret et elle se mit à rire, cette fois-ci. – Je n’ai jamais vu jusqu’à ce jour, quelqu’un passer aussi rapidement du rire au chagrin, dit ‘Aïcha, j’allai donc lui demander ce que lui avait confié le Prophète ﷺ. – Je ne suis pas, me répondit-elle, de celle qui dévoile un secret de l’Envoyé d’Allah. »

« Après la mort du Prophète ﷺ, je questionnai à nouveau Fatima (sur les raisons de son comportement) et elle m’expliqua : – L’Envoyé d’Allah me confia ceci : Chaque année, (l’ange) Gabriel (Djibril) m’enseigne le Coran une fois mais cette année il le fit à deux reprises. – S’il a agi ainsi, c’est que ma mort doit être proche et toi (Fatima) tu seras le premier membre de ma famille à me suivre (dans la mort). J’ai alors pleuré. – N’es-tu pas contente, poursuivit le Prophète, de devenir la reine des femmes du Paradis ? (ou suivant une autre version) la reine des femmes des Croyants ? Et alors j’ai ri. »

[Sahih al-Bukhari 3623, 3624]

Et ce fut ainsi , le prophète ﷺ meurt pendant cette même maladie et sa fille Fatima ﷺ est morte 6 mois après la mort du prophète .

Prédictions Réalisées des années Après la mort du prophète Mohammed ﷺ

L’expansion de l’islam dans l’est et l’ouest

Au milieu de la persécution et des abus les plus féroces auxquels les musulmans ont été confrontés dans la première période de la Mecque, le prophète Muhammad ﷺ se tenait debout sans hésiter et transmettait à ses disciples la promesse de Dieu de l’Islam se répandant dans le monde entier:

Tamîm Ad-Dârî (qu’Allah l’agrée) relate : « J’ai entendu le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) dire : « Cette affaire atteindra certainement ce qui est atteint par la nuit et le jour, et Allah ne laissera pas de logement de brique, ni de fourrure, sans qu’Il n’y fasse pénétrer cette religion avec puissance et fierté ou humiliation profonde. Une puissance par laquelle Allah élève l’Islam ou une humiliation par laquelle Allah avilit la mécréance. »

[  Aḥmad (16998, 23865) ]

Dans un autre récit :

Thawbân (qu’Allah l’agrée) relate que le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) a dit : « Allah a certes ployé la terre pour moi et j’ai ainsi vu l’orient et l’occident. Le royaume de ma communauté atteindra tout ce qu’on a ployé pour moi »

[ Muslim (2899)]

Le fait que ces prédictions ont été faites à une époque où les musulmans étaient une poignée impuissante et que l’Islam devait être enterré dans son berceau, est simplement miraculeux.

À ce stade, présumer que la foi survivrait même serait considéré par la plupart comme une chimère. Mais prédire que l’Islam non seulement survivrait, mais grandirait pour prospérer dans le monde, était à ce stade inconcevable. Pour nous de nos jours, voir un quart de la population de cette planète en tant qu’affiliés à l’islam montre clairement que ce n’était pas une présomption, mais plutôt une autre prophétie inspirée par le Divin.

La conquête de Jérusalem et la peste de Amouas et la guerre civile

Le prophète Mohammed prédit la conquête de Jérusalem

‘Awf ibn Mâlik (qu’Allah l’agrée) relate : « Je vins auprès du Prophète (sur lui la paix et le salut) lors de la bataille de Tabûk alors qu’il était sous une tente faite de peau. Il me dit : « Compte six choses avant que ne survienne l’Heure : ma mort, puis la conquête de Jérusalem, puis la mort se répandra parmi vous comme la variole chez le mouton, puis une profusion d’argent, à tel point que l’homme recevant cent pièces d’or sera mécontent, puis une épreuve à laquelle aucune maison arabe n’échappera, puis une trêve entre vous et les Byzantins. Mais ils vous trahiront et vous attaqueront à la tête de quatre-vingt étendards, chaque étendard sera composé de douze mille hommes. » »

[Rapporté par Al-Bûkhârî]

Les évenements de ce hadith se sont déroulés de cette manière :

  1. Le prophète Mohammed ﷺ est mort l’an 10 de l’hégire.
  2. Jérusalem a été conquise cinq ans après sa mort, en l’an 15H.
  3. EN l’an 18 la peste de Amwas qui a coûté la vie à de nombreux compagnons.
  4. Un surplus de richesse sans précédent a alors été expérimenté pendant le califat d’Uthmān (rA), 23H, à la suite de conquêtes sur tous les fronts.
  5. Quant à la tribulation qui n’épargnerait aucun foyer arabe, elle a eu lieu à la suite de l’assassinat de ‘Uthmān, 37H, car elle a entraîné la dissidence et le chaos partout.
  6. Quant à la trêve et au fléau des Byzantins, les savants semblent convenir qu’il s’agit d’une prophétie sur la fin des temps.

Le prophéte anonce la conquete par la mer et predit que Umm Haram bint Milhan sera pami eux

‘Anas ibn Mâlik (qu’Allah soit satisfait de lui) a dit:
L’Envoyé d’Allah (pbAsl) avait l’habitude d’aller chez ‘Umm Harâm bint Milhân (une vieille femme) qui lui servait à manger. Elle était la femme de `Ubâda ibn As-Sâmit. L’Envoyé d’Allah (pbAsl) entra un jour chez elle. ‘Umm Harâm lui servit à manger, puis se mit à lui épouiller la tête. Le Prophète (pbAsl) s’endormit, puis, quelque temps après, il se réveilla en riant: « Qu’est-ce qui te fait rire, Envoyé d’Allah? », lui demanda-t-elle. – « Ce sont des gens de ma Communauté, répondit-il, qui viennent d’être offerts à ma vue. Ils font une expédition dans le sentier d’Allah et naviguent en pleine mer, tels des rois sur leurs trônes – ou comme des rois assis sur leurs trônes ». – « Demande au Seigneur, Envoyé d’Allah, reprit-elle, que je sois parmi eux ». Il invoqua alors Allah en sa faveur, puis posa de nouveau sa tête (et s’endormit). Ensuite, il se réveilla en riant: « Qu’est-ce qui te fait rire, Envoyé d’Allah? », demanda-t-elle. – « Ce sont, répondit-il, des gens de ma Communauté qui viennent d’être offerts à ma vue. Ils sont en expédition dans le sentier d’Allah… » Et il fit la même description que la première fois. – « O Envoyé d’Allah, dit-elle, prie Allah pour que je sois parmi eux ». – « Tu es déjà avec les précédents », répondit-il.

Sahîh de Muslim : 3535

‘Umm Harâm bint Milhân s’embarqua effectivement du temps de Mu`âwiya ibn ‘Abî Sufyân; et, au moment où elle venait de quitter le navire, sa monture s’étant abattue, elle mourut.

Le prophéte annonce la conquéte de la syrie , du yemen, puis de l’iraq:

Récit rapporté d’après Sufyân ibn ‘Abî Zuhayr (qu’Allah soit satisfait de lui):

L’Envoyé d’Allah (pbAsl) a dit: « Quand la Syrie sera conquise, des gens quitteront Médine avec leurs familles pour s’y rendre et inciteront les autres à les rejoindre; pourtant Médine vaudrait mieux pour eux, s’ils savaient. Puis quand le Yémen sera conquis, des gens quitteront Médine avec leurs familles pour s’y rendre et inciteront les autres à les rejoindre; pourtant Médine vaudrait mieux pour eux, s’ils savaient. Puis quand l’Irak sera conquis, des gens quitteront Médine avec leurs familles pour s’y rendre et inciteront les autres à les rejoindre; pourtant Médine vaudrait mieux pour eux, s’ils savaient ».

Muslim : 2459

ET ce fut ainsi , la syrie l’iraq et le yemen furent conquis .

Le prophète annonce que dans la tribu de thaqif il y aura un menteur et un tyran

Récit rapporté d’après Asmâ' bint 'Abî Bakr (qu'Allah soit satisfait des deux): D'après 'Abû Nawfal, Al-Hajjâj a dit à 'Asmâ' bint 'Abî Bakr: "Que penses-tu de ce que je viens de faire avec l'ennemi d'Allah?". Elle lui répondit: "Je pense que tu lui as gâché sa vie mondaine et qu'il t'a gâché ta vie future. On me fit savoir que tu appelais (Abd-Allah ibn Az-Zubayr) fils de Dhât an-nitâqayn (la femme aux deux ceintures). Par Dieu! C’est moi Dhât an-nitâqayn, je me servais de la première pour pouvoir éloigner la nourriture de l’Envoyé d’Allah (pbAsl) et de ‘Abû Bakr de la portée des animaux. Quant à la seconde, elle n’était autre que celle que toute femme porte et ne peut pas s’en dispenser. Or l’Envoyé d’Allah (pbAsl) nous a racontés qu’ à Thaqîf se trouve un menteur et un tyran. Quant au menteur, nous l’avons déjà reconnu, et le tyran, je ne pense pas qu’il soit un autre que toi ». Al-Hajjâj la quitta sans aucune réplique.

Sahîh de Muslim 4617

Le menteur était en effet « alaswad al3ansi  » qui se proclamait prophète , et le tyran était EL hajaj ibn yussuf, tout les deux étaient de la tribu de takif

Le prophète Mohammed annonce la conquête de l’Égypte :

Le prophète Mohammed annonce la conquête de l'Égypte :

Abû Dharr – que Dieu l’agrée – rapporte que le Messager de Dieu – paix et bénédictions sur lui – dit : «  » Vous conquerrez l’Egypte, une terre où l’on use du qirâ t (une fraction du dirham et du dinâr et d’autres monnaies, fréquemment utilisée par les Egyptiens et qui est encore en cours dans le cadastre, l’orfèvrerie et toutes sortes de choses divisibles en 24 qirâ t s ), lorsque vous la conquerrez, soyez pleins d’égard envers sa population car elle dispose d’une dhimmah et d’un lien de parenté « 

Muslim 2543

Après la mort du prophète psl et Au temps du calife Omar , l’Égypte fut conquise par Amr ibn al3ass comme le prédit le prophète psl .

La sécurité remplace la terreur en Arabie

Adî ibn Hâtim raconte comment il s’est rendu a medine et eut cette discussion avec le prophète sws

Le Prophète (paix et salut à lui) me dit à trois reprises : ‘Ô Adî ibn Hâtim, deviens musulman, tu y trouveras le salut. – J’ai déjà une religion, lui répondis-je – Je connais mieux ta religion que toi, répondit-il. – Tu connais mieux ma religion que moi ? demandai-je. – Oui. répondit-il, tu es un (chrétien) rakûsî, et tu imposes à ton peuple un tribut du quart de ses ressources, n'est-ce pas ?’ – C’est vrai, répondis-je – Eh bien cela ne t’est pas permis dans ta religion, dit-il.’ Dès qu’il dit cela, j’admis qu’il avait raison. ‘Je sais ce qui te retient de devenir musulman, dit alors le Prophète (paix et salut à lui). Tu te dis : il n’est suivi que par les faibles, ceux qui n’ont pas de pouvoir et sont rejetés par les Arabes. Connais-tu al-Hîra ? – Je n’y suis pas allé, mais j’en ai entendu parler, répondis-je. – Par Celui qui tient mon âme en Son pouvoir, poursuivit-il, Allah accordera tant de puissance à cette religion qu’une femme voyageant en palanquin pourra partir d’al-Hîra pour aller effectuer la tournée de la Kaba sans avoir besoin de la protection de quiconque, et les trésors de Chosroès ibn Hurmuz seront bientôt à nous.
– Chosroès ibn Hurmuz ? demandai-je.
– Oui, répondit-il, Chosroès ibn Hurmuz, et l’argent sera si abondant que personne n’en voudra.’ »

Rapporté par Ahmad

Adî (qu'Allah l’agrée) conclut ainsi son récit : « Une femme en palanquin peut maintenant partir d’al-Hîra pour effectuer la tournée de la Kaba sans avoir besoin de la protection de quiconque, et j’ai fait partie de ceux qui ont conquis les trésors de Chosroès ibn Hurmuz. Par Celui qui tient mon âme en Son pouvoir, la troisième prédiction se réalisera sûrement, car le Prophète (paix et salut à lui) l’a dit ! »

Le prophète Prédit quel sera la première de ses épouses a mourir

Zaynab bint Jahsh fut la première des épouses à mourir après le prophète ﷺ . Elle disparut en 642.

« Un jour, il dit à ses femmes : « Celle d’entre vous qui est la plus prompte à donner en charité sera la première à me rejoindre dans la mort », et ce fut Zaynab bint Jahsh, qui était en effet la plus généreuse, qui mourut la première.

(Mouslim no.2452)« 

Les épouses du prophète ﷺ avaient comparé la longueur de leurs bras, mais Ce que le prophète voulait dire : « celle qui est la plus généreuse dans ses aumônes avec les pauvres. » (la longueur du bras est un terme utilisé pour designer une personne généreuse) .

Le prophète Prédit le marthyre de Omar et de Othman

Le prophète prédit que les musulmans ne seront jamais exterminés par un ennemi extérieur ou une famine mais qu’ils souffriront de conflits internes

Thawbân (qu’Allah l’agrée) relate que le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) a dit : « …….J’ai demandé à mon Seigneur de ne pas faire périr ma communauté par une famine générale et de ne pas envoyer contre elle un ennemi extérieur qui l’exterminera. Mon Seigneur a répondu : « Ô Muḥammad ! Certes, lorsque Je décrète une chose, elle ne peut être repoussée et Je t’accorde de ne pas décimer ta communauté par une famine générale ni d’envoyer contre elle un ennemi extérieur qui l’exterminera, même si tous les gens des continents – ou tous les gens d’entre les continents – se liguaient contre elle, jusqu’à ce que certains d’entre eux en fassent périr d’autres et que certains en capturent d’autres. »

 Muslim (2889) and Ibn Mājah (3207).

Le prophète prédit des conflits entre sa famille

Le prophète avait prédit le conflit et la Fitna qui a eu lieu entre les compagnons, notamment qu’Ali et Aicha seront sur deux cotés opposés de cette fitna :

Le Prophète () avait dit un jour à Alî : « Quelque chose surviendra entre toi et Aïcha. – Je serai alors le plus malchanceux des humains ! s’était exclamé Alî. – Non, mais quand cela arrivera, fais-la retourner à son lieu de sécurité »

Aḥmad (25943, 27198, 27249) and al-Ḥākim

D’ailleurs, alors qu’elle était en chemin vers Bassora, bivouaquant près d’un point d’eau une nuit, Aïcha, entendant les chiens aboyer, demanda : « Quel est ce point d’eau ? » Quand on lui eut dit qu’il s’agissait de Haw’ab, elle s’était exclamée : « Je ne pense pas que je vais faire autre chose que retourner. » Questionnée, elle dit qu’elle avait entendu le Prophète ()  un jour dire à ses épouses : 

”Qu’en sera-t-il de l’une d’entre vous, les chiens de Haw’ab aboyant contre elle ? ».

 al-Ḥākim (4590), Ibn Ḥibbān (6856)

Mais al-Zubayr avait insisté pour qu’elle continue, Espérant que sa présence entraînerait une résolution, et que ce n’était qu’une prophétie et non une interdiction, «Aisha (rA) décida de ne pas interrompre son voyage. 

La mort de Ammar ainsi que son dernier Repas

« Ikrima a dit : « Ibn Abbas, s’adressant à moi et à son fils Ali, nous dit : « Allez trouver Abou Sa’id, en train de soigner son jardin. Il prit son manteau, s’accroupit en tenant ses genoux et nous rapporta des hadiths. Arrivé à la description de la construction de la mosquée, il nous parla en ces termes : « Nous portions les briques crues une à une, tandis que Ammar les portait deux par deux. Ce que voyant le Prophète, il se mit à secouer la poussière d’Ammar en disant : « Ce malheureux Ammar (que la troupe des injustes tuera) ; quand il les appellera au Paradis, ils l’appelleront à l’Enfer », Alors Ammar s’écria : « Je cherche auprès de Dieu un refuge contre les tourments»,

Al-Bukhāri (447)

Lorsque la bataille de Ṣiffīn a eu lieu, trois décennies après cette prophétie, «Ammār a été tué par l’armée de Shām qui a transgressé le dirigeant musulman (‘ Ali) tout en cherchant à venger le calife assassiné (‘Uthmān). Fait intéressant, l’armée de Shām n’a pas prétendu que ce hadith avait été fabriqué (ce qui prouve que forger un hadith était insondable par les compagnons), mais a plutôt soutenu que ceux qui l’appelaient au combat étaient la «partie transgressive» responsable en dernier ressort de sa mort. Ainsi, il n’y avait aucun doute sur l’authenticité de la prophétie; ils ne différaient que sur la manière de l’interpréter.
Finalement, quelques instants avant la bataille de Ṣiffīn, alors qu’un verre de lait était passé à ‘Ammār (rA), il sourit et dit: «Le Prophète ﷺ m’a dit que la dernière chose que je boirais avant de mourir serait du lait.» [ Aḥmad (18782, 18785), et al-Ḥākim (3/389) ] Puis il se leva pour tenir la promesse de son prophète ﷺ et combattit jusqu’à sa mort.

Le prophéte annonce la venue de prophetes inposteurs

D’après ‘Abû Hurayra (qu’Allah soit satisfait de lui),
l’Envoyé d’Allah (pbAsl) a dit: L’Heure Suprême n’arrivera pas avant que n’apparaissent environ trente imposteurs et menteurs, prétendant tous être l’Envoyé d’Allah.

Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement]: 5205

On en a vu plusieurs , comme a dit le prophète .

Le prophète annonce la durée du Khilafat aprés lui

Le prophète ﷺ a dit : « Le califat dans ma communauté durera trente ans. »

(al-Tirmidhî, al-Nasâ`î, Abou Dawoud et Ibn Mâdja)

Les 30 ans désignent le règne des quatre Califes bien guidés ( Arachidoun ) . En effet, le califat d’Abû Bakr dura deux ans, trois mois et dix jours, le califat de ‘Umar dura dix ans six mois et huit jours, le califat de ‘Uthmân dura onze ans onze mois et neuf jours et le califat de ‘Alî dura quatre ans neuf mois et sept jours. » »

Le Prophète prédit que Hasan bin Ali réconcilierait deux importants groupes musulmans en guerre

Le petit fils du prophète , Al hassan ibn Ali devint calfe après l’assassinat de son père. Il demeura Calife pendant six mois et quelques jours. Puis Mouawiyah Ibnou ‘Abi Soufyan s’engagea contre lui en ayant rassemblé beaucoup de gens pour cela. Al-Hassan, que Allah l’agrée, lui envoya alors un message pour lui annoncer qu’il se désistait du califat en sa faveur.

Il a fait cela pour éviter un grand massacre entre musulmans et a ainsi manifesté le miracle de la prophétie du prophète sws lorsqu’il avait dit un jour, alors qu’il était sur son minbar, Al-Hassan étant tout petit à ses côtés et le Prophète salla l-Lahou ^alayhi wassallam dirigeant son regard tantôt vers les gens, tantôt vers lui :

« Mon fils que voici est un maître et Allah fera qu’il soit une cause pour concilier deux grands groupes de musulmans. »

al-Bukhāri (3629)

Il mit fin à leur querelle en renonçant au califat au profit de Mu’âwiyah (qu’Allah l’agrée) en l’an 40 ou 41 [de l’Hégire] qui fut appelé : « l’année du rassemblement ». Une année où le sang fut épargné et les musulmans rassemblés .

Le prophète annonce les modes de gouvernances qu’aura la communauté de l’islam

Dans un hadith explicite sur les formes de gouvernance que connaîtrait la nation musulmane, Ḥudhayfa b. al-Yamān (rA) a rapporté que le Prophète ﷺ a dit :

« La prophétie restera parmi vous autant qu’Allah le souhaitera, puis Allah y mettra un terme quand Il voudra. Il y aura alors un Califat suivant la voie prophétique, qui vous gouvernera autant qu’Allah le souhaitera, puis Allah y mettra un terme quand Il voudra. Puis viendra une royauté injuste (et dynastique) qui vous gouvernera autant qu’Allah le souhaitera, puis Allah y mettra un terme quand Il voudra. Puis viendra une royauté tyrannique qui vous gouvernera autant qu’Allah le souhaitera, puis Allah y mettra un terme quand Il voudra. Puis viendra alors un Califat suivant la voie prophétique. »

Aḥmad (18406)

Le prophète Prédit l’apparition des coranistes

Miqdām b. Ma’d Karib (rA) rapporte que le Prophète ﷺ a dit:

«En effet, j’ai reçu le Coran et quelque chose de similaire avec lui. Mais bientôt, il y aura un moment où un homme sera allongé sur son canapé, l’estomac plein, et il dira: «Vous devriez adhérer à ce Coran; ce que vous trouvez qu’il dit est permis, prenez-le comme permis, et ce que vous trouvez qu’il dit est interdit, prenez-le comme interdit. ‘Mais en effet, tout ce que le Messager d’Allah interdit est comme ce qu’Allah interdit. ”

at-Tirmidhi (2664)

A ce jour ,on continue a constater qu’apparaissent différents groupes de personnes qui tentent de délégitimer la Sunnah (tradition prophétique) afin d’échapper aux interprétations définitives qu’elle fournit du Coran.

Des prophéties réalisées plusieurs siècles après la mort du prophète

Le prophète Prédit un énorme volcan en arabie

Une carte représentant le déplacement de la lave du Volcan en 1256 AJ , Une étude a été effectuée sur cet événement historique.

Abu Hurayra (rA) raconte que le Prophète Muhammad ﷺ a dit:

D’après ‘Abû Hurayra (qu’Allah soit satisfait de lui),
l’Envoyé d’Allah (pbAsl) a dit: « L’Heure Suprême n’arrivera pas avant qu’un feu ne jaillisse du pays du Hedjaz, dont la lueur éclairera les cous des chameaux se trouvant à Bossra ((yrie) ».

Al-Bukhāri (6585) et Muslim (5164)

Comme de nombreux savants – comme Ibn Ḥajar, Ibn Kathīr et an-Nawawi – le confirment, cet énorme incendie a éclaté dans la ville de Médine le vendredi 5 de Jumāda Thāni, 654H ( 1256 َAJ) , et a duré un mois entier.

Le grand historien, Abu Shāma, l’a expérimenté de première main et a documenté une grande partie de ses détails, y compris sa visibilité à des centaines de kilomètres de distance, et comment les habitants de Médine ont cherché refuge dans la mosquée du Prophète et se sont repentis collectivement des vices dans lesquels ils s’étaient livrés.

Les Documents historiques semblent indiquer qu’il s’agissait d’une éruption volcanique, et les champs de lave autour de Médine restent observables jusqu’à aujourd’hui .

Le prophète Prédit le combat des Mongols

Portrait de Genghiz Khan ,

Abû Hurayrah (qu’Allah l’agrée) relate que le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) a dit : « L’Heure n’adviendra pas tant que vous n’aurez pas combattu les Turcs, aux petits yeux, aux visages rouges et aux nez écrasés. leurs visages ressembleront à des boucliers renforcés. Et l’Heure n’adviendra pas tant que vous n’aurez pas combattu des gens dont les sandales ne seront pas tannées. »

[Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim]

L’Heure de la fin du monde n’adviendra pas tant que les musulmans n’auront pas combattu les Turcs, les turks dans la langue arabe correspond a tout ce qui est asiatique du coté de la chine , on ne parle pas ici des turks de la Turquie mais des Mongols qui ont attaqué les terres d’islam a partir du 13eme siècles .

Leurs caractéristiques sont : leurs yeux sont petits, leurs visages sont blancs et rougeâtres à cause du froid, leurs nez sont épatés, leurs visages larges et arrondis ressemblent à des boucliers et des boucliers telles des massues car ils sont bien charnus. De même, l’Heure n’adviendra pas tant que les musulmans n’auront pas combattu des gens qui marchent avec des sandales faites de peaux non tannées, qui ne sont autres que les Turcs eux-mêmes, qu’il a simplement décrits d’une autre façon

Le prophète prédit les hautes tours brusquement apparues en Arabie

Une photo illustrant Chekh zaid ( a gauche ) pieds nus au milieu du Sahara avant le pétrole , Chekh zaid est resté au pouvoir des Emirate arabes unies jusqu’a 2004 pour voir naître d’énormes tours comme celle du Burj al Arab 321 m en 1999 ( image du milieu ) et Burj Khalifa dont la construction a été lancée en 2004 et finie en 2008 (a 828 m ce fut en 2009 la plus haute tour jamais construite par l’humanité)

Dans un long hadith ou le prophète échange avec l’ange Gabriel , il dit que Parmi les signes de la fin du monde :

…Et lorsque tu verras les pâtres miséreux, pieds nus et mal vêtus rivaliser dans l’édification de constructions élevées.

Rapporté par Mouslim

Grace a la découverte des trésors enfouis sous leurs terre ( Pétrole , Gaz ..) les pays d’Arabie sont passés d’une vie de pauvreté ou leur principale activité était le bétail , a une vie de richesse et de prospérité au points ou ils ont commencé a ériger les plus hauts bâtiments au monde .

Liste des plus hauts bâtiments du monde, la première, troisième, c’cinquième et septième position sont pour des pays d’Arabie

Le prophète Prédit que l’Arabie deviendra des plaines et des rivières

Cette prophétie contient deux aspects :

  • Un rapport sur la situation de l’arabie et qu’elle fut des plaines et des rivières .
  • Une prédiction que l’arabie redeviendra des plaines et des rvières .

Le passé

Aujourd’hui on ne connait de l’Arabie que l’image du désert aride , ce fut aussi le cas du temps du prophète sws et aussi des milliers d’années avant le prophète , ce n’est que ces dernières années que les découvertes scientifiques ont prouvé juste l’affirmation du prophète , il y a plus de 10000 ans , l’Arabie était en effet un paradis sur terre , Actuellement, nous sommes dans une période interglaciaire, appelée Holocène, et qui a débuté il y a environ 11 700 ans , avant cette période ( il y a environ 23000 ans ) l’Europe était recouverte de glace et le climat au sud était différent , c’est ce qui a permis aux premières civilisations de se développer en Arabie et dans le sud de la terre , lorsque le climat a commencé à se réchauffer, les populations ont commencé a migrer vers le nord et la situation a changé en Arabie qui est devenue désertique .

Le futur

Dans le futur il y a deux posibilités pour la réalisation de la prédiction , mais nous savons dans les deux cas que cela va certainement se éaliser

  • La première possibilité est celle de l’avènement d’un nouvel age de glace , comme cité précédemment on est dans une ere integrllaciaire , généralement ces eres ne durent pas plus de 20000 ans ce qui signifie que dans des milliers d’années voir moins( certaines théories parlent de 1500 ans , d’autres de plus ) , la terre entrera dans une nouvelle ère glaciaire et l’Europe deviendra glace et l’Arabie redeviendra comme elle fut il y a 20000 ans .
  • La deuxième possibilité est le système d’irrigation qui est mis en place depuis des dizaines d’années et qui est en train de transformer l’Arabie en une zone verte , les Images ci-dessous ont été prises par la naza entre 1987 et 2012 sur une zone de l’Arabie et montrent comment la verdure est en train d’évoluer :

Le prophète prédit les avancées technologiques récentes

Abu Sa’īd al-Khudri (rA) rapporte que le Prophète ﷺ a dit: «Par Celui qui détient mon âme , l’Heure ne viendra pas avant que les prédateurs ne parleront pas aux gens, et jusqu’à la pointe du fouet de l’homme et les sangles de ses chaussures ne lui parlent , et que sa cuisse ne lui raconte ce qui s’est passé avec après son départ. » 

Aḥmad (11809) et al-Ḥākim (8442)

On ne peut qu’imaginer à quel point ces déclarations ont été difficiles à assimiler pour un habitant du désert du septième siècle, cela était aussi difficile pour nous il y a seulement une vingtaine d’années, mais les progrès astronomiques réalisés sur les deux dernières décennies électricité et en électronique ont fait que cela soit devenu possible.

Des Chaussures qui parlent : EN 2013 , Google a proposé un prototype d’une chaussure parlante qui agit selon le comportement de son porteur , la prédiction du prophète se réalise donc , toutefois il est tout aussi possible que le futur présente une manifestation différente de cette prophétie.

Prototype google de la chaussure qui parle .

Les animaux vont ils parler : Dans les meilleures inventions de TIME de 2002, un fabricant de jouets japonais est présenté pour avoir créé un chien traducteur ; un appareil sur son col qui interprète ses jappements, ses grognements et ses gémissements en phrases telles que « Je ne peux pas le supporter », « Comme c’est ennuyeux » et « Je suis seul ». Cela signifie que la prédiction est possible mais il est possible que ce phénomene sera beaucoup plus avancé dans le futur avec les avancées en neurotechnologie , les récentes découvertes notamment avec NEURALINK de Elon musk a démontré qu’il y a beaucoup de possibilités à exploiter sur cette voie, il est arrivé par exemple à implanter une puce dans le cerveau d’une truie qui a permis de lire ses signaux neurologiques .

Des cuisses racontent ce qui se passe chez nous : Aujourd’hui a 25 Euros on peut se payer une caméra qui se branche a la maison et qui se connecte a nos mobiles pour nous envoyer des images en direct depuis chez nous , a transformé les téléphones intelligents sur nos hanches et dans nos poches en fenêtres vers nos maisons.

C’est peut-être ce que le Prophète a voulu dire , ou peut-être d’autres phénomènes que nous n’avons pas encore expérimentés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer