Je parle a toi

Garde-le pour toi !

S’il y a un truc qui me mets presque en colère à chaque fois, c’est les gens qui parlent trop. Surtout quand ce qu’ils disent n’est pas vraiment nécessaire.
Je ne parle pas des gens qui parlent pour ne rien dire. Ceux-là ne font rien de mal en général, sauf s’ils médisent.
Je parle des gens qui dévoilent des péchés qu’ils ont commis.
Par exemple, un musulman qui dit avoir commis la zina (fornication). Tu imagines ? Un musulman qui commet ce grand péché et qui vient en parler aux gens.
Ce genre de musulman est vraiment un idiot et tu sais pourquoi ?
Quand ce musulman a fait la bêtise, seul lui et sa partenaire étaient au courant. Allah Le Très-Haut les a protégés du regard des autres et donc les deux tourtereaux auraient pu arrêter leurs bêtises, se repentir, puis continuer leur vie loin des interdits. Personne n’aurait su qu’ils ont commis le haram et donc personne ne les aurait jugés. Et Allah Le Très-Haut aurait pu leur pardonner. Toute l’histoire aurait pu rester secrète à jamais.
Seulement, il y a des gens qui ne se rendent pas compte de ce qu’Allah a fait pour eux en les cachant des regards pendant qu’ils péchaient. Ces gens se dénoncent eux-mêmes, soit pour se vanter d’avoir commis le haram tout court, ou pour se vanter d’avoir fait des bêtises puis d’être revenu à l’Islam. Ces derniers sont fiers d’être redevenus serieux après avoir fait des bêtises.
Où est le mal dans tout ça ?
Et bien le mal réside dans le fait de dire aux gens les péchés que l’on a commis. Tu sais pourquoi ?
Regarde, si un homme va voir un jeune et lui dit que dans le passé il a commis la zina, mais que depuis, il est redevenu un musulman pieux, le jeune peut réagir de différente manière :

1) Le jeune peut dire « Ouahh, comment tu m’dégoutes! T’as commis un des grands péchés et tu t’en vantes ? Quand je pense que je te voyais comme un musulman modèle ! Laisse tomber, à partir de maintenant quand je te verrai je ne penserai qu’à la grosse bêtise que tu as faite ».
2) Le jeune peut aussi dire « Ouahh, laisse tomber, je croyais que tu étais un musulman bien. Apparement, l’Islam c’est que de la théorie car il semblerait que même les gens comme toi ne peuvent pas rester loin des grands péchés. Dans ce cas, l’Islam ne m’intéresse plus. Ciao ! A moi les jolies demoiselles ! »
3) Ou le jeune peut dire « Ah bon ? T’as bien profité de ta jeunesse et ensuite t’es devenu un musulman modèle ? Ça m’intéresse. Moi aussi alors je peux faire pareil. Tu es la preuve vivante qu’on peut profiter de sa jeunesse et qu’ensuite, quand on a 35 ou 40 ans, on peut devenir plus sérieux et commencer à faire la prière, aller à la Mecque et aller tous les jours à la mosquée. Merci beaucoup de m’avoir dit ça, je te jure que je te trouve trop cool maintenant. Moi qui croyais que t’étais un jeune un peu trop sérieux, ça me fait plaisir de savoir que tu savais t’amuser tout en étant musulman. »

Franchement, tu crois pas que la personne aurait mieux fait de fermer sa bouche au lieu de raconter ses aventures à ce jeune ? Dans tous les cas, les conséquences sont catastrophiques.
Ce n’est pas pour rien qu’il est INTERDIT (haram) en Islam de dire aux autres les péchés qu’on a commis. Dire aux autres qu’on a commis des péchés, c’est les encourager à faire de même !

Une histoire qui m’est arrivée il y a quelques années : je travaillais avec un musulman de 55 ans. Pendant qu’on travaillait, on discutait toujours de plein de choses. Au fil des jours, il a vu que j’aimais parler de l’Islam et donc les discussions se sont un peu plus concentrées sur l’Islam. Un jour, il me dit qu’il venait juste d’arrêter de fumer et qu’il avait fumé toute sa vie. Il en était fier. J’étais très content pour lui qu’il arrête de fumer, même si c’était à 55 ans. Ensuite, il me dit qu’il avait arrêté de boire de l’alcool à l’âge de 40 ans. Là, je me disais qu’il en disait un peu trop quand même. Mais bien sûr, je lui ai dit que c’était une très bonne chose d’avoir arrêté l’alcool, même s’il n’avait arrêté qu’à 40 ans. Comme si ça ne suffisait pas, il me dit que quand il était jeune, il commettait la zina dans tous les sens. Pendant qu’il me disait qu’il « profitait de la vie » comme un animal, il avait un petit sourire de fierté sur les lèvres. Là, j’étais fou à l’intérieur de moi et c’était assez dur de me retenir. Après avoir dit tout ça, il a ajouté : « J’ai fait toutes ces bêtises et maintenant je suis un bon musulman. Je suis même allé à la Mecque ». Vous imaginez ? Ce père de famille à en face de lui un jeune musulman de France qui essaie de rester loin de la zina, de l’alcool, de la cigarette et de tous les autres interdits et qu’est-ce qu’il me dit ? Qu’il a tout fait quand il avait mon âge, mais que maintenant il était sérieux !!! Ce n’est vraiment pas le meilleur moyen d’encourager un jeune musulman à rester sur le droit chemin. Ce genre de paroles ne fait qu’éloigner les jeunes de l’Islam. Ils se disent que si leurs pères ont fait ça, eux aussi peuvent se le permettre et ne devenir sérieux qu’à 40 ans, après avoir fait un pélerinage pour laver tous nos péchés, pas vrai ? Il y a des pères qui sont vraiment graves. Qu’Allah Le Très-Haut leur pardonne et nous pardonne.

Aussi, dis-toi bien que si un jour tu révèles un péché que tu as commis et que la personne qui t’ecoute va commettre un péché à cause de ça, tu seras aussi partiellement tenu responsable du péché qu’il a commis. Ça te dit vraiment d’avoir sur le dos les péchés des autres le Jour du Jugement ?

Autre chose : si tu vois un musulman commettre un péché, ne le dis à PERSONNE. Va voir ce musulman en privé et dis-lui simplement et avec sagesse ce qui ne va pas dans ce qu’il a fait et Insha’Allah, il ne recommencera plus. Si jamais tu dis à quelqu’un qu’une autre personne a commis un péché, tu devras en répondre le jour du Jugement. Ce ne sont pas tes affaires et si tu réfléchis bien et que tu t’imagines à la place du pécheur, tu verras que personne ne veut être dénoncé et montré du doigt par les autres. Dénoncer n’encourage vraiment pas la personne à arrêter ses bêtises. Au contraire, dénoncer quelqu’un peut faire que cette personne l’éloigne de l’Islam pour avoir été trahie par un soit-disant musulman.
Un conseil pour moi et pour toi :  mieux vaut fermer sa bouche et ne pas s’occuper des affaires des autres. Ce n’est pas moi qui le dis, mais c’est le Prophète (saws).

En conclusion, si jamais un musulman te dit combien il péchait avant de devenir sérieux, rappelle-lui qu’il sera jugé pour ce qu’il dit et qu’il vient juste de mettre à jour ce qu’Allah avait caché pendant des années. Conseille-lui de fermer sa bouche car quand on commet des péchés, on ne s’en vante pas, on en pleure. Le plus tu t’en vantes et le moins tu peux te faire pardonner par Allah Le Très-Haut.

Qu’Allah Le Pardonneur nous pardonne à tous. Amine.

Il n’y a de Puissance ni de Force qu’en Allah.
Wassalamou Alaikoum,
Abdurrachid.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer