Je parle a toi

Franchement, c’est Quoi ton Intention ?

Chaque chose que l’on fait, c’est pour une raison bien précise. Et avant de faire cette chose, on a une intention bien précise. Par exemple, si tu vas à la mosquée, c’est sûrement pour prier. Là, ton intention est très bonne. Si par contre tu vas à la mosquée seulement pour voir tes potes, tu n’auras probablement pas la récompense de celui qui n’y va que pour prier, mais c’est bien quand même d’aller à la mosquée plutôt que de rester chez toi ou d’aller en boîte.

Tu sais sûrement que notre bien-aimé (saws) a dit que la valeur des actions que l’on fait n’est fonction que de l’intention que l’on a. C’est d’ailleurs le premier hadith des 40 hadiths rapportes par Nawawi (ra).
En tant que musulmans, notre intention doit toujours être de plaire à Allah Le Très-Haut.

Voici quelques exemples d’actions associées à de mauvaises intentions :

– Ceux et celles qui font la sadaqa (charité) pour que les gens les voient et pensent du bien d’eux,
– Ceux qui prient longuement devant les autres pour paraître très pieux, mais qui prient rapidement chez eux,
– Ceux qui aiment parler de l’Islam devant les autres mais qui ne font rien de ce qu’ils prêchent,
– Ceux qui parlent de l’Islam devant un public pour devenir célèbre,
– Ceux qui vont aux conférences du type « Bourget », non pas pour apprendre en écoutant les savants, mais pour rencontrer l’âme soeur (Je ne dis pas que ce n’est pas bien). Je connais des gens qui vont même à certaines conférences parce qu’ils aiment la nourriture qui y est servie :),
– Ceux qui montent une affaire halal, non pas pour aider les musulmans, mais seulement pour profiter des musulmans,
– Et enfin, ceux qui ont des sites internet sur l’Islam, mais dont l’intention n’est pas de plaire à Allah le Très Haut (j’espère que je ne fais pas partie d’eux).

Qu’Allah le Très-Haut nous protège de toutes ces situations.

Ton intention n’est connue que de toi. En fait, elle n’est connue que de toi et d’Allah. C’est pourquoi, personne ne peut te juger à part Allah.
Des fois, tu ne sauras même pas quelle est ton intention avant de faire une chose. C’est notre bien-aimé (saws) qui nous a conseillé de toujours prendre un moment pour renouveler notre intention avant de faire quoi que ce soit. Si tu veux jeûner, demande-toi pourquoi tu veux jeûner. Est-ce pour Allah ? Est-ce parce que tu veux maigrir un peu ?

Notre bien-aimé (saws) nous a dit de dire cette invocation pour qu’Allah nous aide à garder une intention pure loin de tout shirk (association à Allah) : « Allahoumma inni a’oudhou bika an ouchrika bika wa ana a’lamou. Wa a’oudhou bika bima la a’lamou ». Dans cette invocation, on demande à Allah Le Très-Haut de nous protéger pour qu’on ne commette par de shirk que l’on en soit conscient ou pas. En effet, des fois, on saura que nos intentions sont bonnes tandis que d’autres fois, on pensera qu’elles sont bonnes alors qu’elles ne sont pas vraiment bonnes (on a tendance à se mentir à soi-même, c’est à cause de notre « nafs », de notre self…). C’est pourquoi il faut demander à Allah de nous protéger contre les mauvaises intentions.

Pour finir, qu’est-ce qui se passe si on n’a pas une intention pure quand on fait une bonne action ?
Imaginons que tu donnes de l’argent à un pauvre et que tu le fasses devant les gens pour qu’ils pensent du bien de toi, tu n’auras probablement aucune récompense pour ça après la mort car c’est pour le regard des gens que tu l’as fait. Tu auras peut-être une récompense, mais ce sera ce que tu as cherché, c’est-à-dire que ta récompense sera que les gens diront du bien de toi à cause de ton geste. Mais c’est tout. Tu auras donc ta récompense sur Terre. Le jour du Jugement, tu diras à Allah « Mais j’ai fait telle et telle chose sur Terre ». Et Allah te répondra « Tu l’as faite pour que les gens disent du bien de toi. Et ils ont justement fait ce que tu désirais, donc tu as déjà eu ta récompense ».
Si maintenant tu donnes de l’argent en cachette et que tu fais cela à 100% pour Allah, ta récompense sera sûrement sur Terre ET après la mort. Tu auras donc gagné sur les deux fronts. Pas mal, einh ?

N’oublie donc pas que les meilleures actions sont celles que seul Allah te vois faire. Car dans ce cas, tu es quasi-sûr que ce que tu fais, c’est pour Lui que tu le fais. Ça ne veut pas dire que tu ne dois pas faire de bonnes actions en public. Car si tu fais des bonnes actions en public, non seulement tu fais de la da’wa (invitation à l’Islam) involontaire, mais en plus, tu incites aussi les gens autour de toi à t’imiter. L’essentiel est que tu sois la même personne en public et en privé, que tu n’aies pas une double personnalité.

Quoi que tu fasses, quoi que tu veuilles faire, quoi que tu dises, verifie TOUJOURS que ton intention est bonne et donc que tu ne fais cette chose que pour plaire à Allah Le Très-Haut. Ainsi tu seras gagnant sur Terre et dans l’Au-delà insha’Allah. Et demande toujours à Allah de purifier tes intentions. Car le « nafs » nous joue beaucoup de tours.

Il n’y a de Puissance ni de Force qu’en Allah.
Wassalamou Alaikoum,
Abdurrachid.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer