Accepter l'Islam

Comment devenir musulman ? Un guide et conseils pour nouveaux musulmans

Comment devenir musulman et se convertir a L'islam

Ce petit guide est a destination de toute personne qui souhaite devenir musulman, quel bonheur que de savoir qu’on a enfin retrouvé la voie , la vérité . . Vous vous êtes sûrement rendus compte de la simplicité, du bon sens et de la logique de l’Islam. Un Créateur, des créatures. En Islam, aucun intermédiaire n’existe entre Allah et Ses créatures. La liaison est simple et directe. Voici quelques humbles conseils qui pourront vous servir Insha Allah.

Qu’est-ce qu’on gagne a devenir musulman

  • Une relation personnelle et un contact direct avec Dieu, sans avoir à passer par un quelconque intermédiaire, on ressent cette relation avec le créateur et on est conscient que Dieu sait tout et est là pour nous venir en aide.
  • On réalise ce pour lequel on a été créé :reconnaître Dieu et de suivre ses commandements, on entre ainsi en harmonie avec l’univers et devenons en paix avec nous même.
  • Une fois convertis à l’islam, tous nos péchés antérieurs sont pardonnés et on commence une nouvelle vie de piété et de droiture. Aussi , en tant que musulman, quand on fait une erreur par la suite, on peut toujours se repentir à Dieu qui pardonne les péchés de ceux qui se repentent sincèrement à Lui. Et la encore, pas besoin faire une confession a un intermédiaire.
  • On accède a un mode de vie avec des concepts simples et logiques. Rien de farfelu en Islam. Tout en Islam est synonyme de « bon sens ». ET en Islam il y a des réponses à toutes les situations, et on saura toujours les bonnes mesures à prendre dans tous les aspects de la vie
  • On obtient le salut de l’enfer, contre lequel tous les prophètes ont mis en garde.
  • Le plus grand bienfait d’une conversion à l’islam est que Dieu promet aux musulmans le Paradis éternel.  Et ceux à qui Dieu accorde cette immense rétribution vivront un bonheur éternel, qui ne sera jamais interrompu, que ce soit par la maladie, la douleur ou la tristesse.  Dieu sera content d’eux et ils seront satisfaits de Lui.  Même celui qui occupera la position la moins élevée, au Paradis, obtiendra dix fois l’équivalent de ce monde et aura tout ce qu’il désire.  Il y a, au Paradis, des choses que nul œil n’a jamais vues, que nulle oreille n’a jamais entendues et que nul esprit n’a jamais conçues.  Et la vie, en ces lieux, sera bien réelle, c’est-à-dire autant physique que spirituelle.
  • On vit selon des valeurs nobles comme l’égalité entre humains, la tolérance, la justice, la miséricorde, le pardon, la solidarité.
  • Nous retrouvons enfin un message authentique de Dieu, non créé ou constamment modifiée par l’homme.
  • On vit enfin la paix intérieure, on comprend ce qu’est le bonheur.

Je veux devenir musulman mais …

Il n’y a de dieu que Dieu. C’est une déclaration simple qui devrait faciliter la conversion à l’islam. Il n’y a qu’un seul Dieu, et une seule religion, rien ne pourrait être plus simple. Cependant, chaque fois qu’une personne réalise la vérité et veut devenir musulmane, Satan introduit le mot « mais ». Je veux être musulman … MAIS…. Mais je ne suis pas prêt. Mais je ne parle pas arabe, ou je ne veux pas changer de nom. Dieu nous a mis en garde contre Satan et ses ruses.

Le Coran Sourate 7-Al-Araf Verset 27 :
        
O enfants d’Adam! Que le Diable ne vous tente point, comme il a fait sortir du Paradis vos père et mère, leur arrachant leur vêtement pour leur rendre visibles leurs nudités. Il vous voit, lui et ses suppôts, d’où vous ne les voyez pas. Nous avons désigné les diables pour alliés à ceux qui ne croient point,
يَا بَنِي آدَمَ لَا يَفْتِنَنَّكُمُ الشَّيْطَانُ كَمَا أَخْرَجَ أَبَوَيْكُم مِّنَ الْجَنَّةِ يَنزِعُ عَنْهُمَا لِبَاسَهُمَا لِيُرِيَهُمَا سَوْآتِهِمَا ۗ إِنَّهُ يَرَاكُمْ هُوَ وَقَبِيلُهُ مِنْ حَيْثُ لَا تَرَوْنَهُمْ ۗ إِنَّا جَعَلْنَا الشَّيَاطِينَ أَوْلِيَاءَ لِلَّذِينَ لَا يُؤْمِنُونَ
Le Coran Sourate 35-Le Créateur (Fatir) Verset 6 :
        
Le Diable est pour vous un ennemi. Prenez-le donc pour ennemi. Il ne fait qu’appeler ses partisans pour qu’ils soient des gens de la Fournaise.
إِنَّ الشَّيْطَانَ لَكُمْ عَدُوٌّ فَاتَّخِذُوهُ عَدُوًّا ۚ إِنَّمَا يَدْعُو حِزْبَهُ لِيَكُونُوا مِنْ أَصْحَابِ السَّعِيرِ

Voici quelque uns de ces mythes qui empêchent les gens de se convertir à l’islam.

Je veux être musulman mais je ne veux pas changer de nom


Une personne qui embrasse l’Islam n’a pas à changer de nom. Le prophète Muhammad, que la miséricorde et les bénédictions de Dieu soient sur lui, a dit que tout le monde avait droit à un bon nom, un nom qui avait un sens ou un caractère. Pour la grande majorité des gens, ce n’est pas un problème, mais si vous découvrez que votre nom a une mauvaise signification ou une association avec des pécheurs ou des tyrans, il vaut mieux le changer en quelque chose de plus acceptable. Si le nom de la personne est le nom d’une idole ou reflète la servitude à quelque chose ou à une personne autre que Dieu, alors il doit être changé. Rappelez-vous cependant que l’Islam est facile. Si changer officiellement de nom vous causait des difficultés, de la détresse ou du tort, il suffirait de le changer uniquement entre amis et famille.

Je veux être musulman mais je ne parle pas arabe

On n'a pas besoin de maitriser l'arabe pour devenir musulman
On n’a pas besoin de maitriser l’arabe pour devenir musulman

L’islam est une religion qui fut révélée à tous les peuples de la terre et qui demeurera en vigueur jusqu’à la fin des temps.  Contrairement à la croyance populaire, il ne s’agit donc pas d’une religion exclusive aux Arabes ou aux arabophones.  Par ailleurs , 4 musulmans sur 5 ne sont pas arabes.

Une personne peut très bien devenir musulmane sans connaître un seul mot d’arabe; le fait de ne pas connaître cette langue n’affecte en rien sa capacité à être un(e) bon(ne) musulman(e).  Toutefois, la langue du Coran est l’arabe et le sera toujours, et les prières quotidiennes doivent être faites en arabe, afin de perpétuer la tradition du prophète Mohammed.  Alors, bien qu’il ne soit absolument pas nécessaire d’apprendre l’arabe, après s’être convertie, une personne finit inévitablement par apprendre quelques mots d’arabe ici et là.

Si une personne est absolument incapable d’apprendre les quelques mots d’arabe nécessaires pour accomplir ses prières, que ce soit à cause d’un problème de langage ou parce qu’elle est incapable de prononcer l’arabe, elle doit faire de son mieux.  Mais si elle en est totalement incapable, cette obligation ne lui incombe plus, car Dieu n’impose pas à une personne plus qu’elle ne peut supporter.  Dieu a rendu facile la récitation du Coran et c’est pourquoi une personne doit d’abord faire de son mieux avant de baisser les bras.

 

Le Coran Sourate 2-La vache (Al-Baqarah) Verset 286 :
        
Allah n’impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité. Elle sera récompensée du bien qu’elle aura fait, punie du mal qu’elle aura fait. Seigneur, ne nous châtie pas s’il nous arrive d’oublier ou de commettre une erreur. Seigneur! Ne nous charge pas d’un fardeau lourd comme Tu as chargé ceux qui vécurent avant nous. Seigneur! Ne nous impose pas ce que nous ne pouvons supporter, efface nos fautes, pardonne-nous et fais nous miséricorde. Tu es Notre Maître, accorde-nous donc la victoire sur les peuples infidèles.
لَا يُكَلِّفُ اللَّهُ نَفْسًا إِلَّا وُسْعَهَا ۚ لَهَا مَا كَسَبَتْ وَعَلَيْهَا مَا اكْتَسَبَتْ ۗ رَبَّنَا لَا تُؤَاخِذْنَا إِن نَّسِينَا أَوْ أَخْطَأْنَا ۚ رَبَّنَا وَلَا تَحْمِلْ عَلَيْنَا إِصْرًا كَمَا حَمَلْتَهُ عَلَى الَّذِينَ مِن قَبْلِنَا ۚ رَبَّنَا وَلَا تُحَمِّلْنَا مَا لَا طَاقَةَ لَنَا بِهِ ۖ وَاعْفُ عَنَّا وَاغْفِرْ لَنَا وَارْحَمْنَا ۚ أَنتَ مَوْلَانَا فَانصُرْنَا عَلَى الْقَوْمِ الْكَافِرِينَ
 
Le Coran Sourate 54-La lune (Al-Qamar) Verset 17 :
        
En effet, Nous avons rendu le Coran facile pour la méditation. Y a-t-il quelqu’un pour réfléchir?
وَلَقَدْ يَسَّرْنَا الْقُرْآنَ لِلذِّكْرِ فَهَلْ مِن مُّدَّكِرٍ

Un jour, un homme vint voir le Prophète et lui dit : « Ô messager de Dieu, enseigne-moi quelque chose, du Coran, qui me suffira [pour ma religion], car je ne sais pas lire. »  Le Prophète dit : « Dis : Soubhaan-Allaah wa’l-hamdou Lillaah wa laa ilaaha ill-Allaah wa Allaahou akbar wa laa hawla wa la qouwwata illa Billaah (Gloire à Dieu, qui est très éloigné de toute imperfection.  Il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah et Il est le Plus Grand.  Il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah et il n’y a ni pouvoir ni force en dehors de Lui.) »

Abou Daoud, An-Nasai.

J’aimerais devenir musulman, mais je sais qu’il y a certains péchés que je suis incapable de ne pas commettre.

Si une personne croit sincèrement qu’il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah, elle devrait embrasser l’islam sans attendre, même si elle croit qu’elle continuera de commettre des péchés.  Quand une personne est habituée de mener une vie sans entraves, qui n’est fondée sur aucun système de principes moraux, l’islam peut, initialement, lui paraître comme un ensemble de règles et d’interdictions quasi impossibles à respecter.  Par exemple, les musulmans ne boivent pas d’alcool et ne mangent pas de porc, ils font cinq prières par jour et les musulmanes portent un foulard qui couvre leurs cheveux et leur poitrine.  En voyant cela, certains se disent qu’ils ne pourront jamais arrêter de boire ou qu’ils trouveraient trop difficile de prier chaque jour, et à fortiori cinq fois par jour.

La réalité, toutefois, est que lorsqu’une personne a accepté le fait qu’il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah et qu’elle a commencé à développer une relation avec Lui, les règles et interdictions lui paraissent secondaires.  Il s’agit d’un long processus au cours duquel une personne, heureuse d’avoir réussi à établir cette connexion spéciale avec Dieu, cherche à Lui plaire à travers ses actions. 

Pour certains, appliquer ces règles n’est qu’une affaire de jours; pour d’autres, c’est une affaire de semaines, de mois ou d’années.  Chaque personne chemine différemment au sein de l’islam et il n’y a pas une façon d’avancer qui soit meilleure qu’une autre. 

Ce qu’il est important de garder à l’esprit, c’est que Dieu pardonne tous les péchés.  Par la grâce de Dieu, le croyant peut être admis au Paradis malgré les péchés qu’il a commis.  Par contre, le mécréant, celui qui adore d’autres divinités qu’Allah ou qui se proclame athée, ne pourra être admis qu’en Enfer. 

Par conséquent, il est de loin préférable d’être un musulman qui commet des péchés et qui se repent à Dieu que de se retenir d’accepter l’islam par crainte de continuer à commettre des péchés.

J’aimerais devenir musulman, mais je crains la réaction des autres.

Rien, en ce monde, ne devrait empêcher une personne de se convertir à l’islam.  Si une personne craint la réaction des autres, des membres de sa famille, de ses amis et de ses collègues de travail, et qu’elle sent qu’elle n’est pas prête à les informer de sa conversion, elle peut pratiquer l’islam en secret et ne le révéler que lorsqu’elle se sentira prête à le faire.  Avec le temps, sa foi se raffermira, elle aura plus confiance en elle-même et saura mieux faire face à cette situation.  Mais dans bien des cas, le nouveau musulman ou la nouvelle musulmane se sent si libéré(e) et si heureux(euse) de sa conversion qu’il/elle envie de la partager avec le monde entier.

Peu importe la situation, c’est une bonne idée de subtilement préparer ses amis et sa famille aux changements que l’on compte apporter dans sa vie.  Commencer, par exemple, à parler de sa croyance en Dieu et de la religion en général, exprimer son intérêt et son ouverture envers les autres religions, etc.  Lorsqu’une personne commence à pratiquer l’islam, les gens, autour d’elle, remarquent certaines différences.  La personne devient souvent plus respectueuse envers eux et son attitude générale devient souvent plus sereine et calme.

L’islam est un mode de vie; il est donc difficile de le cacher sur une longue période.  Il est important de garder à l’esprit que lorsque les gens, autour de vous, apprendront votre conversion, vous aurez inévitablement à faire face à diverses réactions.  Certains seront heureux pour vous et accepteront sans retenue votre nouvelle vie, tandis que d’autres seront fâchés ou déçus de vous.  Le plus souvent, ceux qui sont initialement fâchés finiront par vous accepter, avec le temps, surtout après avoir observé des changements positifs, chez vous.  Vous devez rester forts et déterminés, sachant que Dieu vous aime et vous rétribuera pour votre conversion.  Il se pourrait même que votre bon comportement et vos bonnes paroles amènent d’autres personnes à suivre la même voie que vous.  Ayez confiance en Dieu, apprenez bien votre religion et laissez la lumière de l’islam se refléter dans votre personnalité.

J’aimerais devenir musulman, mais je ne connais pas de musulmans.

Certains découvrent l’islam par l’intermédiaire d’une lecture ou d’une émission télévisée, d’autres en observant certains musulmans qui habitent dans leur voisinage et d’autres, enfin, en entendant l’appel à la prière.  Autrement dit, certains découvrent la beauté de l’islam sans jamais avoir personnellement connu de musulmans.  Il n’est donc pas nécessaire de connaître des musulmans pour se convertir à l’islam.

Se convertir à l’islam est simple.  Il suffit de prononcer l’attestation de foi, qui dit : « J’atteste qu’il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah et que Mohammed est Son messager ».  Il n’est pas nécessaire de prononcer l’attestation de foi (shahada) dans une mosquée et aucun témoin n’est nécessaire pour qu’elle soit valide.  Mais le faire dans une mosquée ou un centre islamique vous permettra d’entrer en contact avec vos frères et sœurs en islam, qui vous apporteront un soutien dont aurez sans doute besoin. 

Donc même si vous décidez de prononcer la shahada seul, chez vous, ce serait une bonne idée d’entrer en contact avec d’autres musulmans par la suite.  Vous pourrez les trouver dans une mosquée locale ou un centre islamique, ou encore dans les associations étudiantes musulmanes universitaires.  Vous pouvez également, si vous n’êtes pas trop timide, vous présenter aux musulmans de votre voisinage et leur dire que vous venez de vous convertir.  Mais même s’il n’y a pas de musulmans, autour de vous, sachez que vous faites quand même partie d’une fraternité de plus d’un milliard de musulmans à travers le monde.

J’aimerais devenir musulman, mais je ne veux pas être circoncis.

     Le prophète Mohammed a dit que chaque enfant naît dans un état de fitrah (pureté et croyance innées), avec une bonne compréhension de la nature de Dieu.[1]  Et les hadiths du Prophète affirment que cinq conditions sont rattachées à la fitrah, tout au long de la vie :

« Cinq choses font partie de la fitrah : le rasage des poils pubiens, la circoncision, la taille de la moustache, le rasage des aisselles et la taille des ongles. »

Sahih Al-Boukhari,Sahih Mouslim

C’était d’ailleurs la façon de faire de tous les prophètes de Dieu, qui l’enjoignirent à leurs fidèles.

La plupart des érudits musulmans s’accordent pour dire que la circoncision est obligatoire dans des conditions normales.  Autrement dit, s’il y a de bonnes raisons de croire qu’elle pourrait causer un tort déraisonnable à la personne, elle n’est alors plus obligatoire.  Si un homme ne peut être circoncis parce qu’il craint d’être blessé ou que cela rende sa vie misérable, il n’est pas obligé de la faire.  Et personne n’a le droit de faire en sorte que la circoncision devienne un obstacle à sa conversion à l’islam. En d’autres mots, elle ne constitue pas du tout une condition pour qu’un homme devienne musulman, pas plus qu’elle n’empêche un homme de mener les autres en prière.

Quant à ce que certains appellent la « circoncision féminine », elle n’a pas sa place en islam.

 J’aimerais devenir musulman, mais je suis de race blanche.

L’islam fut révélé à tous les peuples de la terre et non à une race ou à un peuple en particulier.  C’est un mode de vie complet basé sur les enseignements qui se trouvent dans le Coran et dans les hadiths du prophète Mohammed.  Même si le Coran fut révélé en arabe et que le Prophète était Arabe, cela ne signifie pas, pour autant, que tous les musulmans sont arabes ou que tous les Arabes sont musulmans.  En fait, la grande majorité des 1.4 milliards de musulmans, sur terre, n’est pas arabe.

Il n’est donc pas nécessaire d’appartenir à une race en particulier pour devenir musulman.  Dans son dernier sermon, le prophète Mohammed a réitéré cette vérité :

« Vous êtes tous descendants d’Adam et Ève.  Un Arabe n’est point supérieur à un non-Arabe et un non-Arabe n’est point supérieur à un Arabe.  Une personne de race blanche n’est point supérieure à une personne de race noire et une personne de race noire n’est point supérieure à une personne de race blanche, si ce n’est au niveau de la piété et des bonnes actions.  Sachez que chaque musulman est le frère de tous les musulmans et que les musulmans constituent une seule grande fraternité. »

Sahih al-Boukhari,Sahih Mouslim
Le Coran Sourate 49-Les appartements (Al-Hujurat) Verset 13 :
        
O hommes! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. Le plus noble d’entre vous, auprès d’Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand Connaisseur.
يَا أَيُّهَا النَّاسُ إِنَّا خَلَقْنَاكُم مِّن ذَكَرٍ وَأُنثَىٰ وَجَعَلْنَاكُمْ شُعُوبًا وَقَبَائِلَ لِتَعَارَفُوا ۚ إِنَّ أَكْرَمَكُمْ عِندَ اللَّهِ أَتْقَاكُمْ ۚ إِنَّ اللَّهَ عَلِيمٌ خَبِيرٌ

J’aimerais devenir musulman, mais je ne connais pas grand-chose à l’islam.

Nul n’est besoin de connaître l’islam à fond pour devenir musulman.  Il est suffisant de bien comprendre la signification de l’attestation de foi et les six piliers de la foi.  Une fois qu’une personne se convertit à l’islam, elle peut ensuite prendre son temps pour l’étudier de manière plus détaillée.  Rien ne sert de se précipiter et d’être complètement submergé.  Il est préférable d’avancer doucement, mais de manière constante, à son propre rythme.  Un musulman ne cesse jamais d’apprendre ; il s’agit d’un processus qui se poursuit jusqu’à sa mort.

Le prophète Mohammed a dit : « Le Croyant n’aura de cesse d’accroître son savoir jusqu’à ce qu’il atteigne le Paradis. »

At Tirmidhi 

 J’aimerais devenir musulman, mais j’ai l’impression d’avoir commis trop de péchés.

Lorsqu’une personne prononce l’attestation de foi (shahada), elle devient aussi pure qu’un bébé naissant.  Tous ses péchés passés sont effacés, peu importe leur gravité.  Elle est donc libérée de tous ses péchés et fait face à une nouvelle vie, à un nouveau départ.

 « Dis à ceux qui ne croient pas que s’ils cessent, on leur pardonnera ce qu’ils ont commis dans le passé. » (Coran 8:38)

Nul n’est jamais contraint d’accepter la vérité de l’islam.  Mais si votre cœur vous dit qu’il n’y a qu’un seul Dieu méritant d’être adoré, n’hésitez pas.

 « Nulle contrainte en religion.  La bonne voie est désormais distincte de l’erreur.  Celui qui rejette les fausses divinités et croit en Dieu a saisi l’anse la plus solide, qui ne se brisera jamais.  Dieu entend tout,  et Il est Omniscient. » (Coran 2:256)

Comment se convertir a l’islam

Une courte vidéo expliquant comment devenir musulman

Devenir musulman est simple et facile.  Tout ce que doit faire la personne est prononcer une phrase appelée l’attestation de foi (shahada).  La shahada se prononce comme suit :

J’atteste que  « La ilaha illa Allah, Mohammed rasoulou Allah ».

Ces mots en arabe signifient que « Il n’y a pas de véritable dieu (divinité) à part Dieu (Allah) et Mohammed est Son messager (prophète) ».  Une fois que la personne a prononcé cette attestation de foi (shahada) en y croyant sincèrement et en en comprenant bien la signification, elle devient musulmane. 

La première partie, « Il n’y a pas de divinité véritable à part Dieu », signifie que nul n’a le droit d’être adoré à part Dieu et que Dieu n’a ni associés si fils.  La seconde partie signifie que Mohammed était un véritable prophète, envoyé par Dieu à l’humanité tout entière.

Pour être musulmane, une personne doit également :

– Croire que le Coran est la parole littérale de Dieu, révélée par Lui.

– Croire que le Jour du Jugement (ou Jour de la Résurrection) est bien réel et qu’il viendra sans l’ombre d’un doute.

– Croire aux prophètes que Dieu a envoyés, aux Livres qu’Il a révélés et à Ses anges.

– Accepter l’islam comme religion.

– N’adorer personne ni quoi que ce soit en dehors de Dieu.

Quelque conseils pour les nouveaux musulmans

Conseils aux nouveaux musulmans
N’hésitez pas à demander de l’aide aux musulman(e)s autour de vous.

1) Allez à votre propre rythme et appliquez ce que vous apprenez au fur et à mesure. Par exemple, pour les soeurs, si vous n’êtes pas prête à porter le hijab, ce n’est pas une raison pour tout laisser tomber. Demandez à Dieu de vous donner la force de le faire. Dans tous les cas, Dieu sait ce qu’il y a dans votre coeur et Il connaît vos raisons. Personne à part Lui ne peut vous juger. Ne vous comparez pas aux autres nouveaux musulmans. Chacun est différent et chacun aura plus ou moins de difficultés à mettre en pratique telle ou telle chose.

2) N’hésitez pas à demander de l’aide aux musulman(e)s autour de vous. Beaucoup de musulmans ne réalisent pas que les nouveaux musulmans sont comme des nouveaux-nés et qu’ils ont besoin d’apprendre les bases de l’Islam. Pour beaucoup, vous connaissez « sûrement » déjà tout ce qu’il faut savoir sur l’Islam. D’autres ne viendront pas vous voir de peur de vous embêter. Cela ne veut pas dire qu’ils ne pensent pas à vous ou ne veulent pas vous aider. Alors s’ils ne font pas le premier pas, demandez, posez des questions. C’est leur devoir de vous aider et croyez-moi, les musulman(e)s aiment beaucoup aider leurs frères et soeurs.

3) N’hésitez pas à aller à la mosquée. Je vous assure, personne ne vous mangera. Certes, il y a encore quelques personnes qui pourraient vous regarder de travers, mais ne perdez pas votre temps avec eux. La grande majorité des converti(e)s disent qu’ils (elles) étaient très inquiet(e)s pour aller à la mosquée la première fois. Tous et toutes se faisaient des films sur ce qui allait leur arriver là bas. Demandez-leur maintenant ce qu’ils en pensent : ils vous diront sûrement qu’ils se sentent « bêtes » d’avoir eu peur pour rien. C’est en allant à la mosquée que vous verrez vos frères et vos soeurs en Islam. N’hésitez pas, allez-y !

4) Essayez de côtoyer ceux à qui vous voulez ressembler. Comme on dit « Qui se ressemble s’assemble ». Et l’inverse aussi marche. C’est en étant avec de bonnes personnes que l’on a le plus de chances d’être bon. Si vous connaissez une personne à qui vous voulez ressemblez, allez-y, collez-la. Elle sera heureuse de vous aider à suivre la Voie de Dieu.

5) Faites bien la différence entre l’Islam et ceux qui se disent musulmans sans vraiment obéir à Dieu. Vous verrez sûrement des musulmanes qui ne portent pas le hijab, ou des musulmans qui boivent de l’alcool, médisent, mentent ou volent, mais sachez que la plupart des « musulmans » de France sont musulmans par « hérédité ». Or, l’Islam ne s’hérite pas de la sorte. L’Islam est un choix. Si on n’étudie pas l’Islam, on ne peut pas savoir ce qu’est l’Islam. Malheureusement, c’est le cas de pas mal de musulmans « d’origine ». Ils ne savent pas ce qu’ils font. Pour certains d’entre-eux, être musulman se résume à « ne pas manger de porc ». C’est triste. Qu’Allah les aide à y voir plus clair.

6) Dans vos recherches, n’hésitez pas à demander les sources de telle ou telle affirmation pour ne pas suivre aveuglément les opinions personnelles de tel(le) ou tel(le) musulman(e). Les musulmans se basent sur deux choses : le Coran et la Sunna (tradition) du Prophète Mouhammad (pbsl). Quand quelqu’un vous affirme quelque chose (et si ce quelqu’un n’est pas un professeur dans une école Coranique), n’hésitez pas à demander les sources de ce qu’il affirme. Aussi, si la chose vous paraît louche, demandez des explications aux autres frères et soeurs. Ils vous aideront volontiers.

7) Soyez patient avec vous-même. Il est tout à fait normal que vous ne puissiez pas devenir un musulman parfait du jour au lendemain. Le Prophète Mouhammad (pbsl) disait que ceux qui « savent » sont ceux qui appliquent ce qu’ils apprennent. Donc quelqu’un peut très bien connaître plus sur l’Islam que vous, mais s’il ne met pas en pratique ce qu’il sait, son savoir ne lui sert à rien. Allez-y doucement mais sûrement.

8) Soyez patient avec vos parents. A cause de l’image médiatique de l’Islam en Occident, la majorité des gens associent Islam avec violence, oppression, mysoginie, etc.. Vos parents voient probablement l’Islam de la même façon. Ne cherchez pas à tout prix à les « convertir » ou à leur montrer que vous avez raison sur tous les points. Laissez-leur le temps de s’habituer un peu. Laissez-leur le temps de voir par leurs propres yeux que l’Islam ne fait que vous rendre meilleur(e) de jour en jour. Si vous suivez le Coran et la Sunna, vous n’aurez même pas besoin de parler pour que vos parents comprennent ce qu’est l’Islam. Ils verront clairement Insha Allah.

9) N’essayez pas d’en faire trop dès le début de peur de vous dégoûter de telle ou telle pratique (prière, jeûne, etc.). Dieu préfère des petits efforts réguliers plutôt que des gros efforts une fois par an. Avec l’enthousiasme qui vient juste après la conversion à l’Islam, on veut souvent tout faire et tout connaître très vite. Soyez plutôt tortue que lièvre dans tous les cas 🙂

10) Faites attention à la différence entre Islam et cultures (marocaine, algérienne, afghane, turque, etc.). Un certain nombre de musulmans ne font pas encore la distinction entre ce qui est pur Islam et ce qui appartient à la culture du pays d’où ils viennent. Là aussi, demandez les preuves (versets de Coran, hadith, fatwa) pour vérifier que telle ou telle pratique est vraiment islamique.

11) Si quelque chose que l’on vous dit vous semble louche, demandez autour de vous. Rien en Islam n’est contre le bon sens. Donc si vous tombez nez-a-nez avec un contre-sens, il y a de grandes chances que ça ne fasse pas partie de l’Islam (et par exemple que ce soit lié à une culture quelconque). En particulier, faites attention aux livres que vous lisez. En France, 95% des livres traitant de l’Islam sont écrits par des non-musulmans, souvent « orientalistes » de profession. Là aussi, demandez et on vous donnera une liste de livres pour constituer une petite bibilothèque islamique chez vous.

12) Soyez patient. Souvenez-vous que Dieu Seul connaît l’avenir. Faites donc confiance à Dieu. Quand vous obtenez ce que vous voulez, remerciez Dieu. Quand vous n’obtenez apparemment pas ce que vous voulez, remerciez Dieu aussi car vous ne savez pas ce que Ses plans sont. Dans beaucoup de cas, un petit malheur n’est que la porte qui mène au bonheur. Mais cela, on ne le sait pas à l’avance et souvent, on se plaint pour rien.

13) Soyez patient et juste dans tous les cas. Vous n’en serez que récompensé par Dieu.

Des prières et Formules a connaitre par Cœur

    Invocations et Prières à apprendre






    Ce que l’on dit :
     

    Après avoir mangé.

    Prononciation :

    Alhamdoulillah Alladhi at’amana wa saqana wa ja’alana mouslimine.

    Signification : Louanges à Allah qui nous a nourris, nous a abreuvés et fait de nous des Musulmans.
     

    Avant de dormir.

    Prononciation :

    Allahoumma bismika amoutou wa ahya.


    Signification : O Allah ! En Ton Nom je vis et je meurs.
     

    Lorsque l’on se réveille.

    Prononciation :

    Alhamdoulillah Alladhi ahyana ba’da amatana, wa illayhi annouchour.

    Signification : Louanges à Allah, Qui nous a fait revivre après nous avoir fait mourir (=sommeil) et c’est vers Lui le retour.
     

    Lorsque l’on part en voyage ou que l’on utilise un moyen de transport.

    Prononciation :

    Soubhanalladhi sakhara lana hadha wa ma kounna lahou mouqrinine, wa inna lirabinna lamoune qaliboune.

    Signification : Gloire à Allah Qui a mis cela à notre disposition car nous n’aurions rien pu faire (de nous-même). Et c’est vers Lui que nous devons nous tourner.
     

    Lorsque l’on entre dans les toilettes.

    Prononciation :

    Allahoumma inni a’oudhou bika minal khoubthi wal khaba-ithe.

    Signification : O Allah ! Je me mets sous Ta protection contre les djinns mâles et les djinns femelles.
     

    Lorsque l’on sort des toilettes.

    Prononciation :

    Ghoufranak’.


    Signification : Je Te (Allah) demande pardon.
     

    En entrant dans la maison.

    Prononciation :

    Bismillahi wa lajna, wa bismillahi kharajna, wa ‘ala rabbina tawakkalna.

    Signification : Au nom d’Allah nous entrons et au nom d’Allah nous sortons et en Allah nous plaçons notre confiance.
     

    En sortant de la maison.

    Prononciation :

    Bismillahi tawakkaltou ‘ala Allahi wa la hawla wa la qouwwata illa billah.

    Signification : Au nom d’Allah, je place ma confiance en Allah. Il n’y a de puissance ni de force qu’en Allah.
     

    Prière sur le Prophète

    Prononciation :

    Allahoumma salli ‘ala Mouhammad wa ‘ala ali Mouhammad, kama sallayta ‘ala Ibrahima wa ‘ala ali Ibrahim. Wa barik ‘ala Mouhammad wa ‘ala ali Mouhammad, kama barakta ‘ala Ibrahima wa ‘ala ali Ibrahim. Fil ‘alamine innaka hamidoune majid.

    Signification : O Allah ! Prie sur Mouhammad, sur la famille de Mouhammad comme Tu as prié sur Abraham et sur la famille d’Abraham, répands Tes Bénédictions sur Mouhammad, sur la famille de Mouhammad comme Tu les as répandues sur Abraham et sur la famille d’Abraham. A Toi vont les Louanges et la Gloire.
     

    Pour remercier une personne.

    Prononciation :

    Jazak Allahou khairan.


    Signification : Qu’Allah te rétribue avec la meilleure rétribution.

    Et aussi

    Prononciation :

    Barak Allahou fik.


    Signification : Qu’Allah te bénisse.
     

    Lorsque l’on est face à un ennemi, un problème ou quand on est en difficulté.

    Prononciation

    Hasbiya Allahou wa ni’mal wakil.


    Signification : Allah me suffit, Il est mon meilleur garant.
     

    En entrant à la mosquée

    Prononciation :

    Bismillahi wa salatou wa salamou ‘ala rassoulillah, Allahoumma ftahli abwabi rahmatika.

    Signification : Au nom d’Allah, que la prière et le salut soient sur le Messager d’Allah. O Allah ! Ouvre-moi les portes de Ta miséricorde.
     

    En sortant de la mosquée

    Prononciation :

    Bismillahi wa salatou wa salamou ‘ala rassoulillah, Allahoumma inni as-alouka min fadlika, allahoumma a’simni mina chaytani rajime.

    Signification : Au nom d’Allah, que la prière et le salut soient sur le Messager d’Allah. O Allah ! Je Te demande de Ton immense générosité. O Allah ! Préserve-moi de Satan le maudit.
     

    En faisant les ablutions

    Prononciation :

    Allahoumma ghfirli dhanbi, wa wassi’li fidari, wabarik li fi rizqi.

    Signification : O Allah ! Pardonne mes péchés, béni mon foyer et béni tout ce que Tu nous donnes.
     

    Apres avoir fait les ablutions

    Prononciation :

    Ach-hadou anla ilaha illallahou wahdahou la charikalah, wa ach-hadou anna Mouhammadan abdouhou wa rasoulouhou. Allahoumma j’alni minattawwabina wa j’alni minal moutatahhirin.

    Signification : J’atteste qu’il n’y a point de divinité en dehors d’Allah Unique sans associé et j’atteste que Mouhammad est Son serviteur et Son messager. O Allah ! Place-moi parmi ceux qui se repentent et ceux qui se purifient continuellement.
     

    Quand quelqu’un meurt

    Prononciation :

    Inna lillahi wa inna ilayhi raji’oune.


    Signification : A Allah nous appartenons et à Lui nous retournerons.
     

    Quelques prières très importantes
     

    Commencer ses invocations par ces noms d’Allah

    Prononciation :

    Ya ‘alim, ya hakim, ya ‘ali, ya ‘adhim. Ya dal’jalli wal ikram, ya hayyou ya qayyoum.

    Signification : O Omniscient, O Infiniment Sage, O Très-Haut, O Magnifique, O Détenteur de la Majesté et de la Générosité, O Vivant, O Immuable.
     

    Une prière tirée du Coran

    Prononciation :

    Rabbana atina fiddounia hassanatane wa fil akhirati hassanatane, wa qina ‘adhabannar.

    Signification : O Notre Seigneur, donne-nous le bonheur ici-bas et dans l’au-delà et preserve-nous des supplices de l’Enfer.
     

    Prononciation :

    Rabbi ghfirli dounoubi wa ftahli abwaba rahmatika ya arhama rahimine.

    Signification : O Mon Seigneur, pardonne-moi mes péchés et ouvre-moi les portes de Ta Bénédiction, O plus Miséricordieux des Miséricordieux.
     

    Prononciation :

    Rabbi ghfirli wa li walidayya.


    Signification : O Mon Seigneur, Pardonne-moi ainsi qu’à mes parents.
     
     

    N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires et suggestions.


 AIde a la prononciation de formules Musulmanes


Aide à la prononciation de mots et formules arabes

(Les sons sont enregistrés sous le format .wav)



Cette page est dediée aux nouveaux musulmans. Je prie Allah ta’ala que cette page leur soit utile. N’hésitez pas à  me faire part de vos commentaires et suggestions.
 
 

La Chahada (déclaration de foi) (C’est ce que l’on prononce pour devenir mouslim).

Prononciation : La ilaha illallah, Mouhammadoun rassouloullah
Signifie : Il n’y a de Dieu qu’Allah et Mouhammad est son prophète
 

Le Takbir.

Prononciation :Allahou Akbar
Signifie : Allah est Le plus Grand
 

A dire avant de commencer toute chose.

Prononciation :Bismillah
Signification : Au nom d’Allah
 

Même formule, mais complétée. C’est ce que l’on dit toujours avant de commencer à lire le Coran.

Prononciation : Bismillahi Rahmani Rahime
Signification : Au nom d’Allah Le plus Clément, Le plus Miséricordieux
 

A dire pour glorifier et remercier Dieu.

Prononciation : Alhamdoulillah
Signification : Gloire à Allah
 

Le nom du dernier prophète et la formule à dire après son nom.

Prononciation : Mouhammad, sallallahou ‘alayhi wa sallam
Signification : Mouhammad, que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui
 

Salutation en Islam.

Prononciation :Assalamou Alaykoum
Signification : Que la paix soit sur vous
 

Réponse à une salutation.

Prononciation : Wa ‘alaykoumou salam
Signification : Et que la paix soit sur vous aussi.
 

Formule à dire quand on parle du futur.

Prononciation :Incha Allah
Signification : Si Allah le désire
 

Formule à prononcer après le nom d’un prophète (autre que Mouhammad (pbsl)).

Prononciation : ‘Allayhi salam
Signification : Que la paix soit sur lui
 

Formule à prononcer après le nom d’un compagnon du prophète.

Masculin
Prononciation : Radiya lahou ‘anhou
Signification : Qu’Allah soit satisfait de lui

Feminin
Prononciation : Radiya lahou ‘anha
Signification : Qu’Allah soit satisfait d’elle

Livre : Guide du nouveau musulman

Lien de téléchargement : Guide du nouveau Musulman

Description : Ce guide illustré t’explique à toi qui t’es converti à l’islam, la base et l’étape fondamentale dans la connaissance de cette sublime religion qui constitue la plus grande grâce accordée à l’être humain et ceci concernant la plupart des questions que tu vis et dont tu as besoin.

Il répond aussi à tes interrogations pressantes et t’aide à agir par rapport à la réalité qui t’entoure, tout cela dans un style simple, avec des informations précises et sures s’appuyant sur le Qur’an et la sunna du Prophète .

En plus d’être un guide détaillé et agréable à lire, cet ouvrage est aussi une référence dont tu plus grande facilité à chaque fois qu’un problème se présente à toi ou que tu as besoin de connaitre le jugement d’Allah concernant une quelconque peux consulter les informations avec la question.

Liste d’ouvrages en français sur L’islam

Livres sur l'islam
Couverture du Mouatta de l’imam Malik

Introduction à l’Islam

« Introduction à l’Islam » du Pr. Muhammad Hamidullah.
« Connaître l’Islam » de Abou’ala Al Mawdoûdi.
« Le vrai visage de l’Islam » de Salâheddine Kechrid.

Concernant les croyances islamiques

« La clarification de la foi musulmane » de Cheikh Hassan Ayyoub.
« Connaître l’Islam » de Cheikh Ali Tantâwi.

Concernant la science du Qour’aane et des Hadiths

« Tafsir du Qour’aane » de Ibné Kathîr.
« Les sciences du Coran » de Asmaa Godin.
« Précis des sciences du Hadith » de Mahmoûd At-Tahhân.
« Le sommaire du Sahîh Boukhâri ».
« Le sommaire du Sahîh Mouslim ».
« Al Mouwatta' » de l’Imâm Mâlik r.a.
« Les jardins des vertueux » de l’Imâm Nawawi r.a.
« Al Ahâdith Qoudssia » traduit par Fawzi Cha’bân.

Concernant la jurisprudence islamique

« Les fondements du droit musulman » de Abdoul Wahhâb Khallâf.
« La voie du musulman » de Cheikh Abou Boukar Al Djazâïri
« L’explication judicieuse » (compilation de règles en accord avec les principes de l’école hanafite).
« La Risâla » (Fiqh mâlékite).

Concernant la vie du Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) (Sirah)

« Ce Bien-Aimé » de Cheikh Al Djazâïri.
« Mohammad – Messager de Dieu » de Aboul Hassan Ali Nadawi.

La vie des Prophètes

« Les histoires des Prophètes » de l’Imâm Ibné Kathîr r.a.
« La vie des Prophètes » de Aboul Hassan Ali Nadawi.

En rapport avec la femme musulmane

« Droits et devoirs de la femme en Islam » de Fatimah Nasseef.
« Statut de la femme musulmane » Questions – Réponses.

Sur l’Islam en général

« Al Kabâïr » de l’Imâm Dhahabi r.a.
« Les invocations » de l’Imâm Nawawi r.a.
« L’Islam , âme de l’humanité » de A. Omowale.
« L’autre face du monde » de Aboul Hassan Ali Nadawi.
« L’Islam en ligne de mire » de Mouhammad Amine Allibaye.
« L’éthique du musulman » de l’Imâm Ghazâli r.a.

Religions comparées

« Manifestation de la Vérité » de Rahmatoullâh Al Hindi.
« Islam et christianisme, logique de rapprochement » de Mouhammad Amine Alibaye.
« La Torah, l’Evangile et le Coran » de Didier Hamoneau.

Miracle de l’Islam

« Gloire à Dieu ou les mille vérités scientifiques du Qour’aane » du Dr Kassab.
« Ceci est la Vérité, les hommes de science face au Coran » Editions Iqra.
« La Bible, le Coran et la Science » du Dr Maurice Bucaille.
« L’homme, d’où vient-il ? » du Dr Maurice Bucaille.

Philosophie et rationalité islamique

« La Balance juste » de l’Imâm Abou-hamid Al-Ghazâli r.a.

Qu’Allah le Très-Haut vous protège.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer