Je parle a toi

Bougredane et Zoubida ou La Croyance suffit-elle ?

On devient musulman(e) quand on prononce la Chahada: « il n’y a de Dieu qu’Allah et Mouhammad est Son Prophète (saws) ».

Cela veut-il dire que si on croit effectivement ces deux choses dans son coeur, on n’a plus besoin de rien faire ? Pas exactement. En fait, si on dit qu’on croit et qu’on aime Allah et Son envoyé, il faut montrer concrètement cet amour. On ne peut pas juste dire que l’on est musulman(e) et vivre une vie qui n’a rien à voir avec l’Islam. Pour comprendre mon point de vue, lis ce qui suit.

Imaginons deux couples mariés : Brahim-Jamila et Bougredane-Zoubida.
Brahim et Jamila sont amoureux. De même pour Bougredane et Zoubida. Quand Brahim s’est marié avec Jamila, il lui a dit qu’il l’aimait. Jamila était heureuse de l’entendre car elle aussi aime Brahim. La même chose s’est passée avec Bougredane et Zoubida.

Après avoir dit à son épouse qu’il l’aimait, Bougredane n’a pas vraiment assuré. Il ne pensait jamais à sa femme. Il ne lui achetait pas de cadeaux. Il ne parlait jamais d’elle aux autres, au point que les gens se demandaient vraiment s’il était marié. Avec la famille de Zoubida, c’était pareil car Bougredane ne les remarquait même pas. A chaque fois que Zoubida se plaignait d’être délaissée par son mari, Bougredane répétait qu’il l’aimait de tout son coeur. Mais les mois passaient et rien ne changeait.

De son côté, Brahim, lui, était un beaugosse, un vrai gentleman ! Après s’être marié et avoir dit à sa femme qu’il l’aimait, il a tout fait pour le lui montrer. Tous les jours, il pensait à elle, qu’elle soit présente ou absente. Il lui offrait souvent des petits cadeaux qui venaient du coeur, même s’il n’était pas très riche. Quand il discutait avec les autres, il était rare qu’il ne dise pas au moins une fois « mon épouse a dit ceci » ou « mon épouse a fait cela ». Les gens pouvaient voir le superbe sourire qui se dessinait sur son visage chaque fois qu’il pensait à son épouse ou chaque fois qu’il entendait le prénom « Jamila ».

Pas besoin de sortir de Polytechnique pour deviner que le mariage Bougredane-Zoubida s’est très mal fini.
Par contre, Brahim et Jamila vécurent heureux sur Terre et dans l’Au-delà.

Nous, musulman(e)s, aimons Allah et Son envoyé. Et parce qu’on Les aime, on leur obéit et on pense à Eux TOUS les jours. Quand on prononce la Chahada, on ne s’endort pas sur nos lauriers en pensant qu’on a fini notre boulot. Au contraire, on sait que si on aime vraiment Allah et Son messager, on fait tout pour le prouver. La Chahada, c’est pas que des mots. Ceux qui prononcent la Chahada sans rien faire d’autre, font comme Bougredane. Les actions doivent toujours venir prouver les paroles. Sinon, on serait seulement des tchatcheurs ou des hypocrites. Et le châtiment des hypocrites est le pire qu’il y ait.

Tu comprends pourquoi en Islam à la fois la croyance et les bonnes actions sont nécessaires.
Si tu regardes le Christianisme, c’était pareil au début. Mais Paul de Tarse, Constantin et plusieurs autres personnes sont venus changer tout ça car c’était un peu trop fatiguant à leur goût. Maintenant, on te dit que si tu veux être sauvé, tu n’as qu’à croire que Jésus (as) est le Sauveur et qu’il est mort pour tes péchés. On te dit aussi que tes actions ne servent pas vraiment à grand-chose.
Dans le Judaïsme, on te dit que la pratique est OBLIGATOIRE. Mais la croyance est optionnelle. Si tu veux croire en Dieu, c’est bien et si tu ne crois pas en Lui, c’est pas grave. Mais dans tous les cas, tu dois manger « cacher » (Pour des références sur ce que je dis, clique ici).

L’Islam est LA religion complète où à la fois la croyance ET la pratique sont nécessaires.

Si tu lis le Coran tu verras qu’Allah Le Très-Haut nous dit souvent : « Ceux qui croient et qui accomplissent les bonnes oeuvres… » Je ne sais pas combien de dizaines de fois ce début de verset est répété dans le Coran. Tu vois, Allah ne s’adresse pas à ceux qui ne font que croire, ou à ceux qui ne font que pratiquer sans croire. Il s’adresse à ceux qui croient ET qui montrent leur croyance en accomplissant des bonnes oeuvres.
Ceux qui croient sans pratiquer se mentent à eux-mêmes, croyant se moquer de Dieu.
Et ceux qui pratiquent sans croire perdent leur temps.

Tes actions sont bien, mais tes intentions ne sont pas bonnes et donc tu n’auras pas de récompenses ailleurs que sur Terre.

Maintenant à toi de voir si tu veux être du genre Bougredane ou du genre Brahim.

Moi, en tout cas, j’ai déjà choisi.

Il n’y a de Puissance ni de Force qu’en Allah.
Wassalamou Alaikoum,
Abdurrachid.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer