Islam

Apprenez à vos Enfants à Mentir en Trois Leçons

Le mensonge est quelque chose de très important pour le bon développement de l’enfant. Quand il saura très bien mentir, l’enfant sera prêt à affronter le monde extérieur….. Euhhh… mais qu’est-ce qu’il raconte celui-là…

On sait tous que mentir est beaucoup plus facile que dire la vérité. Mais on sait aussi que ce qui est facile est rarement la meilleure solution. Par exemple, si j’ai besoin d’argent, il est facile d’aller voler cet argent plutôt que d’aller travailler pour le gagner, non ?
Avec le mensonge, c’est pareil. Souvent, on est tenté de mentir car on ne veut pas dire la vérité pour une raison ou une autre. En gros, le mensonge est l’arme du lâche, celui qui ne veut pas répondre de ses actes invente des histoires pour cacher la vérité. Par exemple, si quelqu’un casse un objet et qu’on lui demande si c’est lui qui a cassé cette objet, il répondra par la négative. Il est clair que le mensonge entraîne moins de problèmes que la vérité, pas vrai ? Le « problème » est que la vérité sera connue tôt ou tard et si ce n’est pas dans cette vie, ce sera dans la vie future.

Maintenant, on est tous d’accord que le mensonge est quelque chose de mal et de lâche. Et bien sûr, on détesterait que nos enfants soient menteurs. D’ailleurs en Islam, le mensonge est l’un des péchés les plus graves et des hadiths le prouvent.

Malheureusement, dans la vie de tous les jours, au lieu d’élever nos enfants dans l’honnêteté, on leur apprend à mentir dès le plus jeune âge.
Voyons cela en prenant quelques exemples qui peuvent paraître anodins à première vue mais qui sont vraiment graves si on y réfléchit.

Exemple 1 :
Jamila et son mari vont faire les courses à Carrefour en laissant leur fils Karim, âgé de 10 ans, à la maison. A son retour, Jamila trouve un petit reste de tablette de chocolat cachée dans les toilettes. Bien sûr, elle appelle Karim pour régler cette affaire. Mais au lieu de régler cette affaire comme il le faudrait, Jamila demande à Karim « est-ce que c’est toi qui a mangé le chocolat dans les toilettes ? » Bien sûr, Karim, qui commence à avoir peur d’une punition, répond par la négative. Karim sait très bien qu’il était le seul à la maison et que les Jinns ne mangent pas de chocolat. Malgré cela, il a menti. Est-ce sa faute ? Pas vraiment car sa mère aussi savait à 100% que Karim était responsable. Pourquoi a-t-elle donc posé cette question inutile ? Elle connaissait la réponse à sa question avant même d’avoir ouvert la bouche. A Jamila, je conseillerai donc la prochaine fois, de punir Karim sans le mettre dans une position où il se sente obligé de mentir.

Cet exemple marche aussi pour les enfants qui regardent la télé alors que leurs parents ne leur ont pas donné l’autorisation. Dans la plupart des cas, les parents, à leur retour, interrogeront les enfants et les enfants mentiront pour ne pas être punis.

Exemple 2 :
Quand on est petit et qu’on commence à perdre nos dents, nos gentils parents, frères et soeurs, nous disent que si on met la dent fraîchement tombée sous notre oreiller, une souris passera prendre la dent et déposera de l’argent à la place.
Franchement, qui d’entre nous n’a pas eu droit à cette histoire ?
Vous imaginez, des parents musulmans qui racontent des mensonges à leurs enfants ? Quand les enfants découvriront que leurs parents ont menti, ils se diront « Vu que mes parents mentent, j’ai le droit de mentir maintenant ». Logique, non ?

Exemple 3 :
Noël
 

N’oubliez pas que quand on commence avec un mensonge, un effet boule de neige apparaît et les mensonges s’enchaînent alors très très vite.

Exemple 4 :
Hakim rencontre Brahim. Brahim demande à Hakim ce qu’il fait dans la vie. Hakim, qui vent de la menthe au marché du vendredi, a honte de dire ce qu’il fait vraiment dans la vie. Il invente alors une histoire. Hakim dit donc à Brahim qu’il est informaticien. « Super !! » s’exclame Brahim. « Justement j’avais besoin de quelqu’un pour m’aider avec mon ordinateur. Tu pourrais pas venir chez moi ce soir me donner un coup de main ? ». Hakim est en galère, einh ? Que veux-tu qu’il fasse ? Et bien il va raconter une autre histoire. « Ce soir, je peux pas car mon père est à l’hôpital et je dois aller le voir ». « Pas grave » dit Brahim, « tu peux passer demain ». La aussi, Hakim est en galère. Et le voila qui invente autre chose. « Demain, j’ai rendez-vous avec un frère pour lire le Coran ensemble ».
Ensuite, Brahim part alors, un peu dégoûté, et va raconter aux gens que s’ils ont besoin d’un coup de main en informatique, Hakim pourra les aider…

Bon cette histoire est nulle, mais je pense personnellement que pas mal d’entre nous ont vecu des situations similaires, pas vrai ? 😉

Sérieusement, vous êtes des modèles pour vos enfants, vos petits frères et soeurs, vos cousines, etc. Si vous mentez, juste une fois, ils feront de même.

Notre modèle, le Prophète (saws) n’a jamais menti. Il disait la vérité à 100%. Et qui de nous est meilleur que le Prophète (saws) ?

Faites TRES attention à ce que vous dites.
Il y a une chose que vous devez absolument savoir : c’est que chaque mot qui sort de votre bouche est soit un pas vers le Paradis, soit un pas vers l’Enfer. Il n’y a pas de paroles qui ne sera pas comptée le jour du jugement.

Il n’y a de Puissance ni de Force qu’en Allah.
Wassalamou Alaikoum,
Abdurrachid.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer